Royal favorable à une baisse de vitesse sur autoroutes urbaines

Voir le site Automoto

error
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-08-02T16:18:16.925Z, mis à jour 2015-08-02T17:57:56.596Z

Ségolène Royal, ministre de l’écologie, a annoncé ce dimanche qu’elle soutiendrait les possibles plans d’action menés par les agglomérations situées aux abords des autoroutes pour y réduire la vitesse à 90 km/h.

Tout commence le 17 juillet dernier avec ce dossier déposé par le maire de Valence Nicolas Daragon. Sa ville se situe sur l’autoroute A7 en pleine Vallée du Rhône, axe d’autant plus fréquenté en ce week-end de chassé-croisé.

Des villes moins polluées

La vitesse maximale y est déjà réduite à 110 km/h mais des pics de pollution seraient encore très souvent observés. C’est en tout cas ce qu’indiquent les études conduites localement, qu’il a joint au rapport : « La pollution atmosphérique sur le territoire de Valence est générée essentiellement par le transport routier car nous avons que très peu recours au chauffage et aux industries polluantes […] Abaisser la vitesse permettrait de réduire les émissions. » Le sujet n'est pas à prendre à la légère car d'après ce dernier, la pollution serait directement impliquée dans 55 cas de décès dans son agglomération. Le maire a donc envoyé des courriers aux communes dans le même cas : Tours, Lyon, Reims, Toulon, Cagnes sur Mer, Saint Laurent du Var, Mantes-la-Jolie, Nemours, Villejuif, Montreuil-sous-Bois, Strasbourg, et Angers.

Ce dimanche, le cabinet a donc fait savoir en réaction que la ministre donnerait un avis favorable à son dossier –ainsi qu’à toutes les autres villes ayant formulé la demande. Ceci nécessitera tout de même une décision interministérielle. « De façon générale, les limitations de vitesse sur autoroutes urbaines vont dans le bon sens, » a-t-on indiqué dans l’entourage de Ségolène Royal. Des mesures seront d’ailleurs annoncées à la rentrée pour lutter contre la pollution.

Pour mémoire, la mairie de Paris avait décidé faire passer la vitesse du périphérique de 80 à 70 km/h pour ces mêmes raisons en janvier dernier.