Saab : le constructeur dans l'impasse totale

Voir le site Automoto

Saab 9-5 2010
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-10-24T14:55:00.000Z, mis à jour 2011-10-24T15:02:00.000Z

Un autre pas vers la faillite ? La nouvelle étape de la triste saga Saab est la fin des négociations avec les chinois Youngman et Pang Da, laissant le constructeur sans avenir.

Saab a rompu toutes négociations avec les éventuels repreneurs chinois. Le dernière chance pour la survie ?



Swedish Automobile, propriétaire de Saab, a refusé l'offre de 245 millions d'euros que proposaient en juillet les chinois Zhejiang Youngman Lotus Automobile et Pang Da Automobile. Ces derniers auraient pris 53,9% du capital du constructeur suédois, mais voulaient plus.


"Da Pang et Youngman ont présenté à Swan, le 19 et 22 octobre, avec certaines conditions, une offre de transaction alternative pour l'achat de 100 pourcent des actions de Saab Automobile, qui sont inacceptables pour Swan" indiquait le communiqué de la marque suédoise.



Nous avons déjà évoqué longuement le cas Saab, inquiétant dans un contexte de crise, mais qui pourrait amener à la mort du constructeur. Ce dernier enchaîne les déboires, après une mise sous protection de la cour suédoise terminée, qui a aussi recalé l'offre des américains de North Street Capital à hauteur de 50 millions d'euros. Saab a fait appel, a candidaté de nouveau pour sa réorganisation et un désistement de Guy Lofalk, qui était en charge des opérations.

Une saga Saab qui dure, qui dure, mais qui semble toujours avoir la même fin...