Saab : futurs modèles 9-1, 9-6, 9-7 et point sur la situation

saab-futurs-mode-9-1-9-6-9-7-point-situation-3096600
Le constructeur suédois est dans une période noire depuis 2009, année de vente par GM. Depuis, Saab enchaîne les soucis financiers et les repreneurs. Où en est-on aujourd'hui ?
Repris en majorité par des groupes chinois, Saab annonce de nouvelles orientation et de nouvelles voitures.

Bataille avec les employés

Depuis un an, Saab fait face à de profondes difficultés financières, l'empêchant parfois de payer ses fournisseurs - c'était le cas l'an dernier - voire ses propres salariés à l'instar du mois de juin. La production s'est ainsi gelée durant des semaines, laissant peu d'espoir pour Saab de survivre.


L'actuel Saab 9-4X

Chinois à la rescousse

En 2009, General Motors décidait de dépoussiérer son catalogue de marque, et Saab s'est retrouvée en vente. Faute de repreneur, GM annoncait sa mise à mort. Mais Spyker, petit artisan hollandais de supercars, s'est démené pour sauver la marque scandinave. Mais en 2011, suite à des problèmes financiers de Spyker, plus de la moitié des parts ont été transférées aux chinois Youngman et Pang Da dans un accord tripartite. Le financement, en attente, est de 245 millions d'euros.


L'actuelle Saab 9-5

Futurs modèles

Malgré la non confirmation des contrats, le PDG Victor Muller a aussi annoncé la mise en oeuvre d'une co-entreprise NPJV détenue par Saab et Youngman. Cette unité asiatique promet des nouvelles Saab, avec une petite citadine 9-1 prévue depuis quelques années, un SUV 9-6X inédit, descendant du gros SUV 9-7, remplacé lui par une grande berline.


Le concept Saab Phoenix annonciateur du futur style



On espère le mieux pour la marque Saab, mais comme par le passé, prudence car les accords peuvent tomber vite à l'eau.


News associées