Saab : mise en faillite en attendant les fonds chinois

Voir le site Automoto

Saab 9-5 2010
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-09-07T15:40:00.000Z, mis à jour 2011-09-07T15:47:20.000Z

La saga Saab continue, avec le constructeur ayant été mis sous protection du gouvernement suédois jusqu'à l'arrivée de nouveaux financements des chinois Youngman et PangDa.

La constructeur automobile Saab, en grands difficultés, a été mis en faillite volontairement pour se réorganiser.


En attendant les fonds chinois de Youngman et PangDa, les nouveaux possesseurs de Saab Automobile AB, le constructeur automobile passe par la case banqueroute afin de garder un oeil sur son avenir, assurer sa "stabilité financière et les paiements de tous les employés". Plus optimiste, Saab espère recouvrir ses dettes rapidement, mais n'a pas indiqué quand la production redémarrerait.


Dans son communiqué, Saab parle d'une "durée de trois semaines pour le processus", et précise que cette "période pourra être prolongée". Pendant ce temps, un administrateur indépendant réorganisera la firme afin d'abaisser les coûts. Ensuite, ce "Saab temporaire" durera trois mois (extensible à 12 mois maxi), pour survivre le temps que les propriétaires venus de Chine fassent parvenir leur investissement, promis par le contrat signé le 4 juillet dernier.

Saab 9-4X
Le Saab 9-4X est le dernier modèle de la marque


Dans une période noire pour Saab, le PDG Victor Muller pense aux personnes liées à Saab "qui ont été si patientes et compréhensives ces derniers mois". "Je réalise que nous avons testé abondamment leur patience, mais il a été encourageant de voir que nos employés, concessionnaires, fournisseurs et actionnaires nous aient supportés à travers ces temps difficiles", déclare Muller.

Un scénario triste pour le petit constructeur suédois Saab, qui flirte avec la mort depuis 2009...affaire à suivre.