Saab : Spyker poursuit GM et réclame 3 milliards de dollars

Voir le site Automoto

Saab 9-5 2010
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-08-06T14:46:00.000Z, mis à jour 2012-08-06T14:52:49.000Z

Cela n'en finira jamais ! La saga Saab revient de nouveau au premier plan avec une plainte déposée contre General Motors par l'ex-propriétaire Spyker, avec un grosse somme réclamée...

Accusé d'action illégales pour mettre à terre Saab, le groupe GM est poursuivit par Spyker aux États-Unis.

Rappel de la saga


Décembre 2009, General Motors poursuit sa mise au cimeterre de nombreuses marques (Saturn, Pontiac), avec la mort annoncée du constructeur suédois Saab, fondé en 1947. Mais le néerlandais Spyder s'est montré intéressé et a racheté la marque au printemps 2010. Criblée de dettes, l'entité met à mal financièrement Spyker, qui abandonne ses propres voitures pour devenir Swedish Automobile et tenter de sauver Saab de la faillite. Mais le 19 décembre, après de multiples tentatives d'investissement ou de rachats, la banqueroute est déposée. Mais l'espoir renaît avec un rachat de justesse par une entreprise NEV, spécialisée dans l'électrique.



J'accuse !


Dans les opération de recherches d'investisseurs et/ou repreneurs de Saab, GM a déjà fait en sorte qu'aucune société chinoise ne puisse prendre part, afin que le groupe américain ne soit pas gêné dans ses activités en Chine, où il est numéro 1. Pire, Spyker déclare dans son communiqué que GM a "détruit ces efforts et délibérément conduit Saab Automobile en faillite". Résultat, l'entreprise a déposé officiellement une plainte contre GM au Tribunal du Michigan, estimant des dommages de 3 milliards de dollars, soit 2,43 milliards d'euros.



Le mot du patron


Victor Muller, PDG de Spyker, est très ferme et souligne le début d'un long combat contre l'ex-n°1 mondial automobile : "Depuis que nous avons été forcés de déclarer la faillite de Saab Automobile en décembre de l'année dernière, nous avons travaillé sans relâche sur la préparation de ce procès qui vise à compenser Spyker et Saab pour les dommages massifs que nous avons subis à la suite d'actions illégales de GM." Seule réponse de GM, le porte-parole James Cain estime via Reuters que "c'est dur à croire". Il déclare que le groupe ne "fera aucun commentaire avant la réception de la plainte."



Éternelle saga Saab donc, qui, avec cette poursuite, pourrait se prolonger de nombreuses années.