Dans l'actualité récente

Salon Automobile de Genève 2017 : Ferrari, Alpine, McLaren, Pagani… les célébrités sont sportives

Voir le site Automoto

Alpine A110 Salon Genève 2017
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2017-03-09T16:49:08.714Z, mis à jour 2017-03-09T17:56:05.437Z

De 25.000 à 2,5 millions d’euros, les sportives sont l’attraction principales de ce salon automobile de Genève et en offrent pour tous les goûts, avec les nouvelle Alpine, Ferrari, Lamborghini, Porsche mais aussi des spécialistes, artisans et préparateurs.

Petit tour des nouveautés sportives de ce Salon de Genève édition 2017, résumées en 4 catégories bien distinctes.

Les supercars

Dessinées pour la performances avant-tout, elles sont les étendards des marques sportives. Les acteurs traditionnels ont tous répondu présent, comme Ferrari présentant sa 812 Superfast au V12 de 800 chevaux, Lamborghini la radicale Huracan Performante au record du Nürburgring, McLaren sa nouvelle génération de “Super Series” nommé 720S, Porsche sa dernière exécution de la 911 GT3 au flat-six de 500 chevaux et sa Panamera Turbo S E-Hybride de 680 chevaux en réponse au concept de berline Mercedes-AMG GT de 800 chevaux (!?!), ou Aston Martin la Vanquish S de 600 chevaux en attendant l’hypercar Valkyrie ici en prototype à Genève.


Les sportives “accessibles”

Incontestablement, l’évènement de ce salon - surtout pour nous français - est le retour d’Alpine avec une A110 légère de 252 chevaux pour chasser  718 Cayman ou l’Alfa 4C. La Honda Civic Type R pimente la 10ème génération de la compacte via son style extravagant et son bloc 320 chevaux, l’Audi RS5 passe du V8 au V6 mais avec tout de même 450 chevaux aux 4 roues. Pour les amateurs de familiales, Skoda gonfle son Octavia RS à 245 chevaux sans trop d’exubérance. Encore moins cher, sous les 30.000 euros, les Ford Fiesta ST et Toyota Yaris GRMN passe le cap des 200 chevaux. Enfin Tata préfigure en concept-car une intriguante Racemo de 190 chevaux aux performances de petite GTi. Pour 2018 ?


Les spécialistes

Habitués du Salon de Genève, ces artisans ou carrossiers produisent seulement à quelques unités ou dizaines de voitures par an. Pagani y dévoile la version Roadster de la Huayraplus légère et puissante que le coupé éponyme, Koenigsegg et Bugatti amènent leurs premiers exemplaires clients de leurs hypercars Regera et Chiron révélés l’an passé, Italdesign se transforme en constructeur avec son premier modèle Zerouno à moteur V10 Lamborghini, Pininfarina offrant une voiture Fittipaldi EF7 créée avec l’ex-champion de F1, Zenvo célébrant les 10 ans de sa création avec une ST1 à livrée spéciale, le novice chinois Techrules promettant une terrible Ren à turbine diesel rechargeant 6 moteurs électriques développant 1.287 chevaux ! Spyker et Artega reviennent également avec leurs prototypes C8 Preliator Spyder et Scallo Superelletra, mais encore sans avenir commercial.


Les préparateurs

Eux aussi une tradition du Salon de Genève, les petits structures considérées comme du “tuning” en France offrent de véritables monstres de puissance, voire des voitures créées de toute pièces, comme RUF avec sa CTR en hommage à la Yellow Bird. L’excentrique Mansory expose une “488XX Siracusa Spyder” de 790 ch, Gemballa une 911 “Avalanche” de 820 chevaux, ABT spécialisé Audi muscle les R8, TT, RS6 ou SQ7, Alpina contente les impatients de la future BMW M5 avec la B5, Brabus mettant des hormones aux Mercedes Classe C (650 ch) ou Classe S et Classe G (850 ch).

Pour rappel, le Salon International Automobile de Genève (Suisse) a ouvert ses portes au public ce jeudi 9 mars et fermera le 19 mars.


en savoir plus : Salon International de l'Automobile de Genève