Dans l'actualité récente

Salon de Detroit 2016 : Lincoln Continental, le réveil du luxe de Ford ?

Voir le site Automoto

Lincoln Continental 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-01-13T11:57:31.617Z, mis à jour 2016-01-13T16:59:36.211Z

Renouant avec le patronyme Continental absent depuis 14 ans, la berline haut de gamme Lincoln fait sensation au salon automobile de Detroit (Etats-Unis), et sera lancée à l’automne avec un V6 400 ch.

Avec une hausse de 7% en 2015, la marque Lincoln a passé la barre des 100.000 véhicules vendus aux Etats-Unis. Mais la branche haut de gamme de Ford est très loin des concurrentes Lexus, Buick, ou des allemandes Audi/BMW/Mercedes-Benz. Or il semblerait qu’un nouveau souffle déferle.

Retour de l’icône

Depuis trop longtemps, Lincoln ne jurait que par des Ford recarrossées, nuisant à son image. Suite à l’encourageant crossover MKC, la berline Continental renait après 14 ans d’absence au Salon de Detroit 2016, le patronyme ayant été utilisé de 1938 à 2002.

L’icône Continental ne fait pas l’erreur de ses sœurs pour sa 10ème génération en proposant un design totalement nouveau, abandonnant les faciès « gueule de baleine » arboré par la gamme Lincoln depuis 6 ans. Ici tout est dans la prestance, dans l’élégance, avec des proportions très équilibrées, donnant peut-être trop peu de caractère. Cependant, elle soigne les détails avec ses optiques avant effet cristal, des chromes subtlis ça-et-là, et surtout des poignées de portes originales à la base des vitres !

Voir les photos de la Lincoln Continental 2016

Lincoln Continental 2016

Puissance et modernité

Derrière le timide museau au porte-à-faux réduit, la Continental fait dans la puissance via un V6 biturbo de 3,0 litres, développant 400 chevaux et 542 Nm de couple. Ce n’est pas pour la performance, mais pour le confort de conduite souple, associé aux 4 roues motrices et, au vecteur de couple. Détection de piéton, freinage automatique d’urgence, vue 360° via caméras, régulateur de vitesse adaptatif complètent la panoplie de sécurité.

L’habitacle, qui ne détonne pas par sa planche de bord très classique, intègre des sièges à 30 réglages qui seraient « inspirés par le mobilier des jets privés », adoptent une double structure et renforts latéraux marqués, et sont même ventilés, chauffants voire massant en option, même à l’arrière.

Lancée à l’automne 2016 en Amérique du Nord et en Chine, la Lincoln Continental devrait dépasser les 50.000 dollars.

Voir les nouveautés du Salon de Detroit 2016

Lexus LC 500 2016