Dans l'actualité récente

Salon de Detroit 2016 : VLF Force 1, la Viper version Robocop

Voir le site Automoto

VLF Force 1 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-01-12T17:54:18.076Z, mis à jour 2016-01-12T18:53:49.072Z

Seconde voiture de la nouvelle marque VLF de Henrik Fisker, la Force 1 est une série limitée sur base de Viper, motorisée par le V10 grimpant à 745 chevaux !

La nouvelle voiture dessinée par Henrik Fisker a débuté au Salon de Detroit ce 12 janvier, malgré la menace d’Aston Martin qui la considérait comme une copie de la DB10. Ils avaient bien tort…


La Viper rencontre Terminator

Sur la même idée que la Ford Mustang «Rocket» ou la Thunderbolt retravaillées par Galpin Auto Sports, cette Force 1 prend pour base la Dodge Viper (ci-dessus en version ACR-X). Le style devient très massif autour de la structure en fibre de carbone (poids : 1.538 kg), loin des courbes de l’américaine, faisant penser à une Jaguar F-Type ayant pris des hormones de croissance.

Quant à la mécanique, le V10 8,4 litres reste sous l’immense capot, mais avec une puissance en bond significatif. Des 645 chevaux d’origine, la VLF Force 1 passe à 745 chevaux à 6.100 tr/min, et à un couple de 864 Nm, couplé à une boîte manuelle ou automatique 6 rapports, pour un 0-100 km/h en 3 secondes et 350 km/h en pointe. Enfin, détail de ce coupé atypique, deux porte-bouteilles de champagne sont intégrés entre les deux sièges, habillés par un cuir couleur caramel.

Limitée pour le moment à 50 exemplaires, la VLF Force 1 communique un prix de 268.500 dollars (248.000 euros).

Voir les photos de la VLF Force 1 2016

VLF Force 1 2016

VLF, l’autre projet Fisker

Henrik Fisker, ex-designer Aston Martin et BMW, a tenté l’aventure de sa propre marque automobile, en réalisant d’abord des créations sur base BMW (Latigo et Tramonto), puis la célèbre Karma, berline hybride à prolongateur d’autonomie. Mais la compagnie a fait faillite après seulement 1 an de production en 2012, et il a fallu 4 ans pour tout reconstruire.

Avec de nouveaux fonds et le renfort de Bob Lutz (ex-PDG de General Motors), Gilbert Villareal a fondé VL Automotive en 2013, puis a été complétée par Fisker pour se renommer VLF, une nouvelle entreprise inaugurée par la berline Karma légèrement redessinée, munie d’un V8 Chevrolet LS9 au lieu du 4 cylindres et changeant de nom pour Destino. Aujourd’hui disponible, elle s’affiche au tarif de 229.000 dollars aux Etats-Unis.

<span style="background-color: rgb(255, 255, 255);">Voir les n</span>ouveautés du Salon de Detroit 2016


Lexus LC 500 2016

La VLF Destino V8



VLF Destino V8 2016