Salon de Francfort 2013 : Opel Insignia, retouches et nouveaux moteurs

Voir le site Automoto

Opel Insignia restylée, présentée au salon de Francfort le 10 septembre 2013 et lancée dans la foulée.
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-06-12T08:58:00.000Z, mis à jour 2013-06-12T11:04:04.000Z

Présentée eau printemps 2008, c'est seulement après 5 ans que la berline Opel évolue, sur ce restylage extérieur léger, s'accompagnant d'une planche de bord revue et de nouvelles motorisations essence et diesel.

Peaufinée, l'Opel Insignia 2013 devrait voir ses prix baisser de plusieurs milliers d'euros.

Retouches sensibles
L'apparence extérieure de l'Opel Insignia 2013 est peu différente du modèle lancé en janvier 2009 et évolue par détails. La calandre devient plus imposante, les optiques aux nouveaux projecteurs s'inspirent de l'Astra restylée, le bouclier n'a plus de relief, les antibrouillards sont soulignés de chrome, le dessin arrière évoquant beaucoup le cabriolet Cascada, avec ses feux arrière débordant sur le coffre et son grand jonc métallique.


Le break Sports Tourer récupère la même face avant, le hayon accueillant de nouveaux feux, un creux hébergant la plaque, et une barre chromée plus basse.


Dans l'habitacle, la planche de bord garde son dessin général, mais toutes les instrumentations sont redessinées, ainsi que les aérateurs, les compteurs et le volant. Un nouveau système d'info-divertissement est proposé, avec écran tactile 8 pouces, gérant la radio, musique, GPS, l'intéraction avec un téléphone, et gérable via l'interface tactile, le pavé tactile voire commande vocale.


Diesels plus vifs et sobres
La gamme Insignia reçoit deux nouvelles motorisations, une essence et un diesel. Le bloc essence, remplaçant la version actuelle 180 ch, est le 1,6 litre turbo "SIDI" développant 170 chevaux et un couple de 280 Nm maximum (contre 230 Nm pour le modèle sortant), associé à une boîte manuelle ou automatique 6 vitesses.


En diesel, arrive le 2,0 litres "CDTI" en configurations 120 ch/340 Nm et 140 ch/370 Nm, remplaçant les versions 110 ch/260 Nm et 130 ch/300 Nm. Leur particularité, une consommation très faible, annoncée à 3,7 l/100 km en moyenne (3,9 pour le break) et des émissions de CO2 contenues à 99 g/km (break : 104 g/km). L'Insignia 2.0 CDTI 120/140 ch profitera donc d'un bonus écologique de 200 euros.


En parallèle, l'offre reconduira les moteurs essence 1.4 litre turbo 140 ch, 2,8 litres V6 Turbo 325 ch (version sportive OPC), ainsi que les diesels 2.0 CDTI 160 ch et BiTurbo 195 ch.

Beaucoup moins chère ?

Côté tarif, ce sera la grande surprise puisque l'entrée de gamme sera abaissée à environ 25.000 euros, contre 28.150 euros actuellement. Et toutes les versions devraient profiter de cette réduction. Les commandes seront ouvertes fin juin en France a précisé Opel, la présentation étant prévue pour le Salon de Francfort 2013 (10 au 22 septembre).



Opel Insignia restylée, présentée au salon de Francfort le 10 septembre 2013 et lancée dans la foulée.Opel Insignia restylée, présentée au salon de Francfort le 10 septembre 2013 et lancée dans la foulée.