Dans l'actualité récente

Salon de Francfort 2015 : Audi e-tron quattro Concept, un SUV électrisant !

Voir le site Automoto

Audi e-tron quattro concept 2015
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-15T07:36:51.201Z, mis à jour 2015-09-16T15:33:41.422Z

Dans le but de rivaliser avec le Tesla Model X, Audi a profité du Salon de Francfort pour présenter un concept e-tron quattre qui préfigure un futur SUV électrique avec une autonomie de plus de 500 km.

« Audi présentera son SUV sportif haut de gamme tout électrique début 2018 ». Voilà comment Ulrich Hackenberg, en charge du développement technique chez Audi, a amorcé – et donné un sens – à la présentation du concept-car e-tron quattro, un SUV 100% électrique, lors du Salon de Francfort de 2015. Et vous allez voir que cet engin a tout pour plaire... et faire mal à la concurrence. 


Ah, la technologie...

D'un point de vue esthétique, ce concept cinq portes prend la jolie forme d'un SUV aux lignes très fluides avec un faciès agressif qui en impose, des bas de caisse et spoilers noirs actifs, un becquet de toit très dynamique et des feux avant OLED. Bref, de ses 4,88 mètres de long, son 1,93 mètre de large et son 1,54 mètre de haut, cet e-tron quattro ne passe pas inaperçu... tout comme sa technologie embarquée à bord. Au menu : deux écrans tactiles qui encadrent une instrumentation numérique hallucinante, l'un servant à gérer l’éclairage et la navigation, l’autre s’occupant des systèmes de conduite autonome « Piloted Driving ». Deux écrans supplémentaires, destinés notamment à régler la température à bord, sont également de la partie. 


Audi e-tron quattro concept 2015 Francfort

Jusqu'à 503 chevaux dans les entrailles !

Mais vous vous en doutez, là où Audi frappe fort, c'est dans les entrailles de son concept. Basé sur la plateforme modulaire MLB de seconde génération (qui officie notamment sur le nouveau Q7), l'e-tron quattro est animé par trois moteurs électriques. L’un alimente l’essieu avant, les deux autres se chargent de l’essieu arrière pour une puissance combinée de 435 ch... qui peut passer à 503 canassons un court instant pour un couple maximal de 800 Nm. De quoi permettre à la bête teutonne d'abattre le 0 à 100 km/h en 4,6 secondes pour une vitesse de pointe bridée électroniquement à 210 km/h. 

Plus de 500 km d'autonomie

Electrisant, l'e-tron quattro peut fonctionner grâce à l'apport d'une batterie lithium-ion de 95 kWh qui aliment les moteurs électriques et peut se recharger par induction, ainsi que sur courant alternatif ou continu (seulement 50 minutes dans ce derniers cas). Elle est épaulée par un toit solaire qui fournit – dixit Audi - « l'électricité nécessaire lors des journées de grand soleil », le tout permettant d'obtenir une autonomie de plus de 500 km. Une technologie bien élaborée, tout comme l’aérodynamisme de l'engin. La firme aux anneaux précise en effet qu'à plus de 80 km/h, « des éléments mobiles dans la calandre, les flancs et à l’arrière dirigent les flux d’air »

Prometteur, ce concept préfigure un joli futur pour Audi qui entend bien rivaliser avec ses  « amis » germaniques BMW (X6) et Mercedes-Benz (GLE Coupé) sur le marché des SUVs, sans oublier Tesla et son Model X dans le domaine de la voiture électrique. Et pour dépasser le constructeur américain, ce n'est pas chose aisée, la preuve en vidéo.