Dans l'actualité récente

Salon de Francfort 2015 : BMW X1, la 2nde génération débarque

Voir le site Automoto

BMW X1 2015 (Francfort)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-17T10:57:27.306Z, mis à jour 2015-09-17T14:25:16.710Z

Face à la concurrence incarnée par Audi et Mercedes sur le marché des petits crossovers, BMW a donné la réplique lors du Salon de Francfort en dévoilant la seconde génération du X1 auprès du grand public.

Lancé à l'automne 2009, le X1 a longtemps fait le bonheur de BMW avec environ 730.000 ventes dans le monde depuis sa sortie. Mais menacé par l’Audi Q3 récemment restylé et le futur Mercedes-Benz GLC voué, un petit vent de fraîcheur était nécessaire pour pouvoir résister à une concurrence plus accrue sur le marché des petits SUVs. C'est chose faite pour le Salon de Francfort 2015, où la deuxième génération du crossover teuton a laissé éclater ses nouvelles lignes auprès du grand public. 


Plus de caractère !

Niveau look, le nouveau bébé de BMW en impose, notamment avec un faciès et un nez qui ne passe pas inaperçu, comme sur le X5, le tout donnant un sentiment de verticalité. Cela se voit dans les dimensions où la hauteur est accrue de 5 cm (1,62 mètre) tandis que la longueur et la largeur sont en baisse, de respectivement 5 et 2 cm (4,43 et 1,82 mètre) pour un poids abaissé de 50 kg. Le design a quant à lui évolué en douceur avec des formes plus rectilignes design évoluant et, entre autres, des bas de caisses noirs plus marqués. 

Du nouveau dans l'habitacle

A l'intérieur, le constructeur bavarois a frappé fort. L'habitacle a été repensé pour plus d'habitabilité avec des sièges plus haut (4 cm à l'avant et 6 à l'arrière) et un espace aux jambes arrières amélioré, passant de 4 à 7 cm. Même chose au niveau du coffre qui offre une capacité de chargement de 505 à 1.550 litres une fois les sièges rabaissés. Du côté de la planche de bord, tout a été épuré et rendu très ergonomique. La technologie et les équipements sont également de la partie avec un écran multimédia de 6,5 pouces, une climatisation bi-zone, un régulateur de vitesse adaptatif ou encore un avertisseur de changement de voie. 

Voir les photos du BMW X1 2015

BMW X1 2015 (Francfort)

Un large panel de motorisations

Efficace au niveau style, alléchant quand on embarque à bord, le X1 seconde génération tape dans le classique en termes de motorisations. Les blocs sont tous des quatre cylindres 2,0 litres et se divisent en cinq puissances différentes. Côté essence, deux versions 192 chevaux 2/4 roues motrices (xDrive20i/sDrive20i) et 231 chevaux quatre roues motrices(xDrive25i) officieront sous le capot. 

Pour le diesel, trois versions sont au programme : une à 150 canassons et deux roues motrices (sDrive18d), une autre à 190 chevaux et quatre roues motrices (xDrive20d) et une dernière à 231 chevaux et quatre roues motrices (xDrive25d). On n'oubliera pas de mentionner au passage que des trois cylindres essence/diesel seront probablement proposés ultérieurement et enverront une cavalerie aux alentours 115 chevaux. 

Vidéo bonus - Le BMW X1 à l'Essai (2009)


Des changements mécaniques importants

Avec une telle artillerie dans l'estomac, les consommations iront au mieux de 4,1 l/100 km sur la sDrive18d à 6,6 l/100 km sur la xDrive25i, les émissions de CO2 de 109 à 152 g/km. Une mécanique visiblement bien huilée qui s'accompagne aussi d'un changement loin de passer inaperçu, à savoir le fait que les versions deux roues motrices ne sont plus des propulsions (roues arrière) mais des tractions (roues avant)

Pour l'heure, les tarifs ne sont pas encore connus mais ils devraient démarrer aux alentours de 33.000 euros pour la version sDrive18d. Une inconnue qui devrait bientôt trouver une réponse puisque le lancement est prévu pour le mois d'octobre prochain.