Salon de Francfort 2015 : Ferrari 488 Spider, la cavalerie est lâchée !

Voir le site Automoto

Ferrari 488 Spider Salon de Francfort 2015
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-15T10:12:52.433Z, mis à jour 2015-09-15T15:35:42.955Z

Ferrari a profité du Salon de Francfort 2015 pour présenter au grand public sa 488 Spider, la version découvrable du coupé 488 GTB, au V8 turbo 3,9 litres de 670 chevaux.

A chaque grand salon automobile, il y a un stand qui attire toujours les regards du grand public : celui de Ferrari. Et pour le Salon de Francfort 2015, la mythique marque au Cheval cabré a prévu du lourd en y amenant sa 488 Spider, la version découvrable de la 488 GTB, présentée lors du dernier Salon de Genève et descendante de la célèbre 458 Italia


Made in Ferrari

Sans surprise, le style de cette nouvelle merveille transalpine est identique au coupé 488 GTB avec des lignes fluides et agressives et des petites aérations au niveau du capot moteur, prouvant que cette Ferrari est une véritable voiture d'ingénieurs où l'aérodynamisme est la clé du succès. Seule différence avec le coupé : le toit rétractable, évidemment, avec une manipulation pour passer au plein air qui ne dure que 14 secondes.

Voir les photos de la Ferrari 488 Spider 2015


Ferrari 488 Spider 2015

670 chevaux sauvages lâchés

Dans les entrailles du monstre, le V8 turbo 3,9 litres présent sur la coupé est toujours au programme. Et il envoie toujours du lourd. Les chiffres ? 670 chevaux et 760 Nm de couple, un 0-100 km/h abattu en seulement trois secondes, un 0-200 km/h en 8,7 secondes (stratosphérique), ce qui constitue au passage 2,1 secondes de mieux que son ainée 458 Spider. Le tout pour une vitesse maximale supérieure à 325 km/h. En termes de consommation, parce qu'il faut bien en parler, même pour une voiture de ce genre, la nouvelle bombe de Maranello affiche du 11,4 l/100 km pour 260 g/km de CO2 émis. 

Essai Vidéo : la Ferrari 488 GTB met le turbo


Une success-story annoncée

Lancée dans la foulée du Salon de Francfort, la 488 Spider, qui pèse 50 kg de plus que la GTB (1.420 kg à sec), devrait ravir celles et ceux qui ont environs 235.000 euros dans le portefeuille. Espérons que les futurs clients puissent quand même en profiter rapidement, notamment nos amis australiens pour lesquels quatre ans d'attente seraient estimés entre la commande et la livraison... 

Ferrari 488 GTB à 341 km/h sur autoroute