Salon de Francfort 2015 : Jaguar F-Pace, le félin part à la chasse

Voir le site Automoto

Jaguar F-Pace 2016 Francfort
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-15T09:17:59.322Z, mis à jour 2015-09-15T10:28:26.221Z

Présenté lors du Salon de Francfort 2015, le premier SUV de Jaguar baptisé F-Pace a affiché ses formes dynamiques et sportives et compte bien rivaliser avec les Mercedes-Benz GLE et BMW X5.

A l'instar du Bentayga de Bentley, le F-Pace de Jaguar ouvre un nouveau chapitre de l'histoire automobile puisqu'il représente le premier SUV de série réalisé par la marque britannique. Et c'est le Salon de Francfort 2015, qui a officiellement débuté ce mardi 15 septembre, qui a été le théâtre de ce tournant rugissant. 


Un félin haut-perché

Esthétiquement, peu de surprises... mais une réussite, comme attendue. Les lignes sont très fidèles au concept-car CX17 de 2013 et la gueule de l'engin n'est pas sans rappeler les récentes berlines XE et XF seconde génération et le côté sportif et dynamique est très présent, avec notamment des roues d'une taille gigantesque avec des jantes 22 pouces sur le modèle exposé à Francfort (18 pouces en entrée de gamme, malheureusement...). Au niveau des dimensions, là encore, le nouveau « bébé » de Jaguar en impose affiche une longueur de 4,73 mètres pour un un empattement de 2,87 mètres, une largeur de 1,93 mètre et une hauteur de 1,65 mètre. 


Jaguar F-Pace 2016 profil

Réussi à l'extérieur, le SUV félin de Jaguar ne déçoit pas une fois à l'intérieur avec un somptueux combiné d'instrumentations où trône un écran de 12,3 pouces, qui peut être configuré de différentes façons, prend place. Au milieu du tableau de bord une tablette tactile multitouch de 10,2 pouces est également de la partie. La promesse « d'un confort absolu » semble respectée et le niveau des équipements dédiés à la sécurité est conséquent avec par exemple l'alerte de franchissement de ligne, le détecteur d'angle mort, la reconnaissance des panneaux de signalisation ou l'aide au stationnement semi-automatique.

Jusqu'à 380 chevaux dans l'estomac

Au niveau des motorisations, le tout est également très prometteur. Au programme : deux moteurs Diesel, un quatre cylindres 2,0 litres de 180 chevaux (avec des configurations en boîte manuelle ou automatique et deux ou quatre roues motrices) et un V6 3,0 litres de 300 chevaux (uniquement disponible en boite automatique et quatre roues motrices). Concernant les blocs essence, le choix est également assez large avec un quatre cylindres 2,0 litres de 240 chevaux (boite automatique, deux roues motrices) et un V6 3,0 litres de 340 ou 380 canassons (boite automatique, quatre roues motrices). 


D'ailleurs, dans cette dernière configuration, le 0-100 km/h est annoncé en 5,1 secondes pour une vitesse de pointe limitée électroniquement à 250 km/h. Pas mal du tout pour un engin qui revendique aux alentours des 1.600 kg. En termes de consommation, là encore, le F-Pace se montre très intéressant avec une consommation mixte minimale de 4,9 l/100 km dans la version diesel deux roues motrices de 180 chevaux. 

D'ores et déjà ouvert à la commande, le F-Pace est disponible dans plusieurs finitions « Pure », « Prestige », « Portfolio », « R-Sport » et « S », sans oublier la série de lancement « First Edition » qui sera limitée à 2.000 exemplaires. Le tarif de départ est 42.740 euros pour l'édition « Pure » munie du Diesel de 180 chevaux et du système deux roues motrices. Les rivaux Mercedes-Benz GLE et BMW X5 sont prévenus !