Salon de Francfort 2015 : Renault Talisman, le nouveau joyau du Losange

salon-de-francfort-2015-renault-talisman-nouveau-joyau-losange-0086681
Renault a frappé fort lors du Salon de Francfort 2015 en dévoilant sa nouvelle berline Talisman, également présentée dans sa variante break Estate, marquant une rupture stylistique avec la Laguna.

Après trois générations de Laguna plutôt décevantes pour Renault, l'heure est au renouveau à l'occasion du Salon de Francfort 2015, qui a débuté ce mardi 15 septembre. Le constructeur au losange a mis les petits plats dans les grands pour présenter officiellement au grand public sa nouvelle Talisman, en versions berline et break Estate. Et force est de constater que le résultat est vraiment réussi.

Espace, Kadjar, Mégane) avec un large logo au losange, des phares horizontaux, ces derniers étant complétés par une virgule à diodes, offrant ainsi une nouvelle signature lumineuse.

Les formes sont plus rondes, musclées, et le pavillon qui échoue sur une poupe massive à l'arrière ne fait que renforcer cette impression. La version break Estate, qui conserve les mêmes dimensions (à savoir 4,86 mètres de longueur, 1,87 m de large et 1,46 m de hauteur), est dans la même veine avec pour seule différence notable un dessin arrière qui fait la part belle à un seuil d'ouverture de coffre beaucoup plus bas.

Voir les photos de la Renault Talisman

Du classique sous le capot

Assez surprenante – et très réussie – en matière de style, la nouvelle Talisman l'est moins sous le capot, même si l'ensemble est connu et efficace. Cinq blocs sont au programme, tous des quatre cylindres en ligne, dont trois au lancement, à savoir le 1,6 litre TCe de 200 chevaux pour 260 Nm, ainsi que le moteur diesel 1,6 litre dCi, disponible en configuration 130 ch/320 Nm et 160 ch/380 Nm. Par la suite, un bloc essence TCe de 150 chevaux, ainsi qu'un diesel dCi de 110 canassons se rajouteront.

Par ailleurs les motorisations diesel 110 et 130 chevaux seront couplées à une boîte manuelle six rapports de série (la boîte auto EDC à double embrayage et six rapports sera disponible en option) tandis que le Dci de 200 canassons est exclusivement disponible avec une boîte EDC six rapports et les motorisations essence en boite EDC à sept rapports. En termes de consommation, celle du diesel de 110 chevaux est fixée – sur le papier – à 3,7 l/100 km (95 g/km CO2) contre 5,5 l/100 km (124 g/km CO2) pour le bloc essence de 200 canassons.


Enfin – et surtout, comme d'habitude – la berline et sa variante break seront déclinées en quatre finition : « Life », « Zen », « Intens » et « Initiale », pour des prix qui démarreront aux alentours de 25.000 euros avec un lancement prévu pour le premier semestre 2016.


News associées