Dans l'actualité récente

Salon de Genève 2012 : Jaguar XF Sportbrake, seulement en diesel !

Voir le site Automoto

Jaguar XF Sportbrake 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-02-29T05:00:00.000Z, mis à jour 2012-02-29T05:00:00.000Z

Le break anglais laisse de côté la mésaventure de la fuite de photos et dévoile son physique à la planète Web, et quelques informations avant de s'exposer au salon suisse dans quelques jours.

Voici enfin les photos officielles de la nouvelle Jaguar XF Sportbrake, version break dévoilée au prochain Salon de Genève 2012.


Berline dynamique et élégante, la Jaguar XF, lancée en 2008 et restylée l'an passé, se décline dans une version break nommé Sportbrake à l'approche du Salon de Genève 2012. Né pour créer une alternative chez les grands break premiums, l'anglais dispose d'un style propre (ici en Aero Pack optionel) et réussi avec montants C inspiré de la grande soeur XJ, tout en ne prenant que 5 petits mm (soit 4,966 mètres de long). Son coffre est porté de 550 litres à 1.675 litres en configuration 2 places, et adopte des suspensions arrières adaptées, réglant la hauteur en fonction de la charge.


Comme évoqué dans le titre, la Jaguar XF Sportbrake a bien l'intention de se vendre exclusivement en motorisation diesel. Certes, le 4 cylindres 2,2 litres 190 chevaux est agréable et sobre, tandis que le 3.0 litres V6 275 ch dispose d'un couple à effrayer nombre de sportives essence, via ses 600 Nm et un boîte automatique 8 rapports. Mais on attendait pas à ce qu'une Jag' ne soit pas disponible en essence, la "noble" motorisation.




Majoritairement, et surtout en France, la préférence va bien entendu vers les motorisations diesels. Cependant, Jaguar ne peut se passer de ses blocs essence, surtout face à ses rivales allemandes, et doit caser son 5,0 litres V8 385 ch sous le capot. Et l'on peut s'empêcher de penser à une version XFR Sportbrake de 510 chevaux, cherchant BMW M5, Mercedes C63 AMG Estate et Audi RS6 Avant.

Et en termes de tarifs, ce XF Sportbrake devrait se situer à partir de 50.000 euros. A confirmer à Genève le 6 mars, ou ultérieurement.

en savoir plus : Salon - Genève