Salon de Genève 2012 : Volvo V40, faire le break chez les compactes

Voir le site Automoto

Volvo V40 au Salon de Genève 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-03-07T13:54:00.000Z, mis à jour 2012-03-07T14:01:10.000Z

Dans un segment frileux et ultra-concurrentiel, Volvo a choisi un dessin plein d'originalité et la sécurité comme atouts pour l'élaboration de sa nouvelle compacte 5 portes, la V40.

Voici les grands débuts de la Volvo V40, nouvelle génération de compacte et alternative aux allemandes.



Volvo a toujours marqué sa différence par le style, et s'obstinera davantage sur sa nouvelle V40. Le pari est risqué dans le créneau des compactes, la C30 lancé en 2004 s'en souvient encore, mais pour rivaliser avec des allemandes bien installées, il faut savoir se montrer. La V40 millésime 2012 joue des courbes et affine un design de S60 encore plus abouti, voire torturé sur son hayon. Elle ne plaira pas à tout le monde, mais tout le monde la remarquera.


Comme énoncé plus haut, le style de la nouvelle Volvo V40 sera l'atout premier. Si le museau évoque trop la berline S60, ce qui n'est pas un mal, le reste de la carrosserie est une évolution de ce que l'on a déjà pu voir sur le XC60 par exemple. La marque suédoise va même loin dans son raisonnement, caractérisant par exemple les courbes latérales comme "un balayage qui se dissout dans un "décrochement" hérité de la légendaire P1800", d'autres attributs sont soulignés dans le discours esthétique, comme "athlétique", "prête à bondir", "vigoureuse" ou "signature lumineuse excitante" pour les optiques. On se contentera de laisser le jugement subjectif du goûts à vous lecteurs.




Quand on pense Volvo, ou voiture suédoise si l'on prend Saab sous le bras, la sécurité est le ou l'un des premiers adjectifs directement associé. La nouvelle V40 ne fait pas l'impasse sur ce point, amenant son système anti-collision effectif sous 50 km/h (au lieu de 30). Mais ce qui est fort, c'est que le constructeur scandinave inaugure une première mondiale, l'airbag-piéton, se développant en cas de choc ! Et l'on retrouvera anti-franchissement de ligne et aide au stationnement.




Simple et efficace, l'offre de groupes motopropulseurs 4 cylindres de la Volvo V40 est solide au lancement. Deux blocs raviront les amateurs d'essence, via le T3 de 150 chevaux (dès 24.980 euros) et le T4 de 180 chevaux (dès 28.300 euros), quand le diesel prendra la part belle des ventes, grâce aux D2 (115 ch, 24.980 euros de base), D3 (150 ch, 26.600 euros ) et D4 (177 ch à partir de 30.100 euros). La boîte manuelle 6 vitesse sera montée de série, mais la transmission auto Geartronic 6 rapports est proposée sur les diesels D3 et D4 pour un surplus de 2.000 euros, le Stop-Start généralisant la baisse des émissions de CO2 de 94 à 138 g/km. Enfin, 4 finitions tisseront le catalogue, via Kinetic (non disp. sur D4 et T4), Momentum (+1.500 euros), Summum (+3.650 euros) et Xénium (+6.620 euros).

Produite à Gand (Belgique) à partir de mai prochain, la Volvo V40 sera donc commercialisée à partir de 24.980 euros.

en savoir plus : Salon - Genève