Salon de Genève 2013 : Italdesign Giugiaro Parcour Concept, le superSUV

Voir le site Automoto

Italdesign Giugiaro Parcour Concept 2013 Salon Genève
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-03-09T19:25:00.000Z, mis à jour 2013-03-10T10:13:15.000Z

Italdesign Giugiaro célèbre à Genève ses 45 ans d'existence avec le concept Parcour décliné 3 versions différentes, un coupé, un roadster et une maquette typée compétition. Mais toutes dispose du V10 de la Gallardo.

Le studio de design italien Italdesign Giugiaro a créé la surprise en présentant sa dernière création: le Parcour.


Un mélange d'un SUV et d'une supersportive

Cette semaine, au salon de Genève, trois versions du même concept baptisé Parcour, en référence à la discipline à la mode actuellement appelée Parkour, étaient présentées. On a ainsi pu apercevoir sur le stand de la marque Italdesign Giugiaro (qui appartient pour 90% à Volkswagen) un coupé, un roadster et une maquette d'une version de compétition. Selon ses concepteurs, Parcour serait la synthèse des désirs inexprimés de la clientèle à savoir le mélange d'un SUV et d'une supersportive. Quelques détails techniques parlent d'eux-mêmes : garde au sol importante, pneus 22'' tout-chemin, 4 roues motrices, confort de conduite mais aussi V10 Lamborghini de 550 ch en position centrale, une boîte double embrayage, des porte-à-faux minimes, des portes en élytre, bref, un mélange des genres pas si détestable.


Une mécanique Lamborghini

En chiffres, le Parcour mesure 4,53m de long, pour 2,07m de large et sa garde au sol peut varier de 210 à 330 mm. Le poids est de 1550 kg. La mécanique utilisée pour animer la Parcour provient, elle, du catalogue Lamborghini. Le V10 5.2 de 550 ch placé en position centrale arrière est emprunté à la Gallardo LP 550-2 (la seule Lambo actuelle en propulsion) et se voit associé à une transmission intégrale. Il permettrait d'atteindre les 100 km/h en 3,6 secondes.


Un Parcour tout terrain

L'originalité du Parcour, et qui fait la différence avec certains de ses concurrents, tient à sa multifonctionnalité. A partir d'une simple commande pratique placée sur la planche de bord, le conducteur peut littéralement adapter la voiture au contexte en choisissant parmi quatre modes de pilotage différents, un mode confort, un mode hors-­piste, un mode pour conditions hivernales et enfin un mode pour la grande vitesse sur circuit. Le système électronique intervient en modifiant l'assiette, la garde au sol et les réglages du moteur.