Salon de Genève 2013 - Live : Renault Captur, la Clio en mode Crossover ?

Voir le site Automoto

Renault Captur Salon Genève 2013
Par Dorothée BORDAS|Ecrit pour TF1|2013-03-05T16:35:00.000Z, mis à jour 2013-03-06T13:02:18.000Z

S'immiscant dans la nouvelle guerre sans merci des crossovers urbains, le Captur récupère les gimmicks de la citadine Clio, dont les couleurs flashy, les courbes sensuelles, tout en arborant un aspect plus musclé et un traitement voulu bicolore.

Deux ans après la présentation de son concept-car du même nom, Renault dévoile enfin à Genève son SUV Captur, voué à remplacer la Modus.


Un style marqué
Avec son style urbain et ses dimensions restreintes (4,12m de long) le Captur s'inscrit dans le segment des petits SUV dans lequel Renault ne s'était pas encore essayé. Haut perché (garde au sol de 20 cm), tout en courbes et fort en style avec sa peinture bi-ton, le Renault Captur ne passe pas inaperçu et signe la volonté de la marque au losange de s'imposer sur le marché des SUV compacts et familiaux aux côtés notamment du Nissan Juke et du nouveau-né Peugeot 2008 présenté aujourd'hui au salon de Genève.
L'intérieur, ne présentant aucune grande nouveauté est sans surprise, puisqu'il reprend largement celui de la Clio IV. Notons cependant, les équipements technologiques tels que l'écran tactile MediaNAV, le système RLink, avec internet embarqué.


Un SUV pas 4x4
Avant tout voué à fouler le bitume, le Renault Captur ne sera pas équipé de transmission intégrale. Essentiellement destiné au milieu urbain, il ne proposera en effet que deux roues motrices pour une question de coût bien évidemment, mais également d'utilité et d'encombrement.


Si Renault se lance dans un segment particulièrement concurrencé aujourd'hui, il semblerait que le Captur capitalise un certain nombre de bons points, notamment en mariant les avantages d'un crossover, avec ceux d'un monospace et d'une berline.