Salon de Genève 2013 : une Audi au gaz naturel !

Voir le site Automoto

Audi A3 Sportback g-tron Concept 2013
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-03-03T08:27:00.000Z, mis à jour 2013-03-03T09:01:34.000Z

Audi présentera au salon de Genève la version définitive de son A3 roulant au biogaz. Si la voiture n'a rien de révolutionnaire, elle innove en revanche sur la nature du carburant utilisé.

Audi présentera au salon de Genève une version de l'A3 respectueuse de l'environnement.


Audi joue sur tous les tableaux
Audi sait tenir ses promesses. Alors que la firme d'Ingolstadt avait annoncé pas moins de cinq premières mondiales pour le Salon de Genève, le constructeur aux anneaux, après l'annonce des RSQ3, RS6 Avant, A3 e-tro et S3 Sportback, tient ses engagement en dévoilant la version écologique de son Audi A3 Sportback autrement baptisé A3 Sportback g-tron. Il s'agit d'une version au gaz de la déclinaison cinq portes de l'A3 présentée au Mondial de Paris en 2012.


Une double carburation
L'A3 G-Tron est équipée d'un bloc 1,4 TFSI de 110 chevaux à double carburation, c'est-à-dire qu'il roule aussi bien à l'essence qu'au GNV. Le gaz est stocké sous le plancher du coffre dans un réservoir divisé en deux bouteilles chacune pouvant emmagasiner 7 kilos de gaz à 200 bars. La firme allemande affirme que l'ensemble n'est pas plus lourd qu'un réservoir d'essence plein, chaque réservoir pesant 27 kg. Pour alléger ces réservoirs, Audi a notamment utilisé du plastique renforcé à la fibre de carbone. Autre particularité de cette version à gaz, elle fait appel à un régulateur de pression à l'admission qui fait passer le méthane de 200 bars à 5 ou 9 bars avant d'arriver dans le moteur. Cette pression finale variera suivant les besoins du moteur.


Des performances similaires à la version essence
En roulant au gaz, l'A3 émet 95g de CO2/km mais si on considère le procédé de fabrication de ce carburant, cette moyenne chute à 30g/km. Des résultats intéressants mais qui restent ceux d'une voiture de petite série. Cette Audi passera en fonctionnement à essence lorsque la pression dans le réservoir descendra au-dessous de 10 bars. Le constructeur allemand annonce ainsi que les performances de l'auto seront identiques qu'elle roule à l'essence ou au gaz. Elle atteindra 190 km/h en vitesse maximale et passera de de 0 à 100 km/h en onze secondes.


Avec ce modèle, Audi dévoilera une autre de ces facettes à Genève. Celle d'un constructeur respectueux de l'environnement même si tous ces modèles (les plus puissants notamment) ne suivent pas la même ligne de conduite.