Dans l'actualité récente

Salon de Genève 2014 : Le Citroën C4 Cactus pique les rivales à vif

Voir le site Automoto

Le crossover compact Citroën C4 Cactus au Salon de Genève lors des journées presse les 4-5 mars 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-03-04T15:15:00.000Z, mis à jour 2014-03-05T14:12:54.000Z

S'immisçant dans le créneau tendance des crossovers compacts, le C4 Cactus se différencie avec une allure originale marquée par ses protections “Air Bump” et un habitacle accueillant allant à l'essentiel.

Le Nissan Juke se remarque par ses formes étranges, le Renault Captur par son design sensuel, le Peugeot 2008 par une certaine élégance, Citroën se devait aussi d'avoir un crossover avec son univers propre pour s'imposer dans un segment aujourd'hui très concurrentiel. Pas de panique, le constructeur sort de sa botte un curieux C4 Cactus.
> Voir les photos officielles de la Citroën C4 Cactus 2014

Des protections plastiques gonflées !
Il arrive en retard mais avec une myriade d'atouts. Le C4 Cactus affiche une ligne osée, avec le faciès aux optiques en deux parties hérité de la C4 Picasso, un capot haut et horizontal, une ceinture de caisse bien perchée, mais surtout, ce sont les protections qui attirent les regards.

Nommées Air Bump, elles se logent dans les boucliers avant/arrière et les flancs, sont en plastique et renferment des petites quantités d'airs, absorbant les chocs à basse vitesse, sans rayer ni se déformer. Fonctionnels, ils ont également un dimension esthétique en étant d'une couleur différente de la carrosserie, noir, gris, beige ou brun.


Une banquette !
Le cockpit est également décalé par rapport aux rivaux. Sa particularité, lorsque la boîte robotisée est installée, est la banquette avant. Mais pas question de s'y asseoir à trois ou quatre, la C4 Cactus reste homologuée pour deux personnes à l'avant.

Les occupants pourront se consoler avec la planche de bord simpliste à la boîte à gants accessible par le haut, également dotée de deux écrans, l'un tactile de 7 pouces au centre pour le multimédia ou la navigation GPS, l'autre derrière le volant pour jouer les compteurs et différents signaux.


2 essence, 2 diesel
Chez le motorisations, Citroën n'a pas tranché entre les diesel et l'essence. Deux blocs 1,2 litre VTi 82 chevaux et THP 110 chevaux seront proposés pour les amateurs de Sans plomb et les 1,6 litre HDi 92 ch et BlueHDi 100 ch raviront les passionnés de mazout.

Plus léger que ses concurrents, avec même un poids sous la tonne (965 kg) pour le 1.2 VTi, le C4 Cactus peut viser un consommation moyenne de 3,1 l/ pour le modèle 1.6 HDi.

Exposé au public du 6 au 16 mars au Salon de Genève le Citroën C4 Cactus ira trouver les concessions en juin, le prix de départ étant attendu autour de 14.000 euros.