Salon de Genève 2014 : La Ferrari California T ramène le turbo

Voir le site Automoto

La Ferrari California T à moteur V8 turbo 560 chevaux au Salon de Genève 2014
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-03-04T11:40:00.000Z, mis à jour 2014-03-05T14:05:58.000Z

Si Ferrari l'a officialisé depuis moins d'un mois, la California T s'affiche enfin en réel, devant nos yeux ! Le constructeur de Maranello a pu officialiser son nouveau système central basé sur le CarPlay d'Apple.

Ce n'est certes pas une révolution majeure dans l'histoire de Ferrari mais il faut avant tout le signaler. Cette quatre places à quatre roues motrices se dote d'un confort amélioré avec l'intégration du système Car Play d'Apple. Ferrari est donc le premier constructeur à officialiser le partenariat entre le cheval cabré et la pomme. Il sera donc possible d'utiliser le GPS via l'application Plans, d'écouter les messages, la musique de votre téléphone grâce à une simple commande vocale passant par Siri.

> Voir les photos officielles de la Ferrari California T 2014

Un look peu modifié
Ferrari ne modifie que très peu son look, les phares perdent leur forme en amande pour s'étirer verticalement, en forme de poire. La calandre est moins ovale, les prises d'air sont plus grandes. Le capot est modifié avec l'apparition de deux ouïes. Des ouïes qui se creusent également latéralement.

Le retour du Moteur T !
Le grand changement pour cette California 2014, c'est le retour du moteur turbo. C'est la première fois depuis la F40 de 1987 que les italiens incorporent un moteur de ce style. Le bloc est un V8 3.8 litres inauguré par les Maserati Quattroporte et Ghibli. Le turbo augmente donc la puissance, passant de 560 chevaux à 7.500 trs/min contre 490 chevaux à 4.750 trs/min pour l'ancien 4.3 litres V8 atmosphérique.

Une baisse de la consommation
Le 0-100 km/h s'effectue donc en 3.6 secondes contre 3.8 secondes actuellement. Avec un poids de 1.625 kg, cette Ferrari California T atteint une vitesse de pointe de 316 km/h contre 312 km/h aujourd'hui. Grande amélioration, la consommation moyenne théorique est largement réduite passant de 13.1 l/100 km à 10.5 l/100 km maintenant, ce qui fait une baisse de 20%.