Salon de Genève 2014 : la Koenigsegg One:1 se voudra la première “megacar”

Voir le site Automoto

Koenigsegg One:1, première 'megacar' revendiquée avec 1.360 ch pour 1.360 kg, présentée au Salon de Genève  2014 et éditée à 6 exemplaires.
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-02-28T13:10:00.000Z, mis à jour 2014-02-28T13:11:03.000Z

Avec ses 1.360 chevaux revendiqués, soit un megawatt de puissance, la One:1 serait la première voiture d'une nouvelle classe “megacar”, Koenigsegg avouant également pouvoir atteindre les 440 km/h en pointe.

Dans l'univers automobile, nous rêvons souvent des supercars, et des plus rares hypercars aujourd'hui représentés par les Mclaren P1, Porsche 918 Spyder ou LaFerrari. Le constructeur suédois Koenigsegg autoproclame désormais une classe supérieure, celle des mégacars avec sa nouvelle One:1.


Première "megacar" et au ratio 1:1
Le terme "megacar" n'est pas lancé par hasard par Koenigsegg dont sa nouveauté en serait le premier specimen. Ce titre illustre la puissante dont est dotée la One:1, 1.000 kW, soit un megawatt ou 1.360 chevaux.

Cette puissance maximale, extirpée du moteur 5,0 litres V8 issu de la Agera, est donc très loin de ce que propose les Bugatti 16.4 Veyron Super Sport (1.200 ch), ou les McLaren P1 (916 ch) et Ferrari LaFerrari (963 ch). Le couple serait de 1.500 Nm, équivalent à la Bugatti. Mais l'autre caractéristique de la One:1 est donc son nom, indiquant un rapport magique de 1 ch/kg (ou 1:1), le poids étant limité à 1.360 kg par l'emploi de fibre de carbone "M46J" et "M55J" 20% plus légères.


Des sensations d'un autre monde
Face à une mécanique explosive, l'aérodynamique n'est pas en reste, avec une carrosserie d'Agera remise à jour avec des spoilers et ailettes à l'avant afin de coller la voiture au sol, et surtout l'aileron arrière suspendu par les piliers inscrits dans le prolongement du pavillon. Cet aileron fixe produirait 610 kg d'appui à 260 km/h, soit davantage que celui, rétractable, de la McLaren P1. Encore mieux, 2g latéraux seraient atteints, même avec les pneus de routes conçus par Michelin.

L'habitacle biplace évolue de façon significative pour accueillir les deux courageux occupants du bolides dans de nouveaux sièges baquets maison en fibre de carbone, ventilés et à mémoire de forme.


440 km/h espérés
Enfin, vous l'attendiez sûrement, la Koenigsegg One:1 sera-t-elle la voiture de production la plus rapide du monde ? Non, car le record du Guinness Book a fixé une production de 30 exemplaires minimum - les 6 unités déjà vendues ne suffisent pas - et la performance doit être réalisée sur 2 courses, l'une étant en sens inverse pour annuler l'effet du vent.

Le fabriquant de Ängelholm vise une vitesse maximale théorique supérieure à 440 km/h, bien que ce ne soit pas la priorité du PDG Christian von Koenigsegg. Cela serait cependant au-delà donc un vrai record de la 431 km/h de la Bugatti et des 435,22 km/h de la Hennessey Venom GT. Faut-il trouver une piste assez longue pour réaliser l'essai...

Mais d'autres records sont certainement en tête comme le 0-300, le 300-0 km/h voire le 0-400 km/h.