Dans l'actualité récente

Salon de Genève 2015 : DS 5 restylée, la déclaration d'indépendance face à Citroën

Voir le site Automoto

DS-5-Salon-Gen-ve-2015-05
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-03-03T15:34:00.000Z, mis à jour 2015-03-08T12:12:49.000Z

Marque à part entière depuis 2014, DS a renforcé son indépendance vis-à-vis de Citroën en ramenant au Salon de Genève 2015son crossover DS 5 restylé qui s'offre une nouvelle gueule sans le logo aux deux Chevrons.

En devenant une marque à part entière au beau milieu de l'année 2014, DS a franchi un cap et l'a fait savoir lors du dernier Mondial de l'Automobile en ramenant dans ses bagages son concept Divine DS. Cette émancipation vis-à-vis de Citroën s'est poursuivie ce mardi 3 mars lors du Salon de Genève 2015, avec la présentation officielle de la DS 5 restylée devant la presse.

>> La DS 5 en photos au Salon de Genève 2015

>> La DS 5 2015 en images officielles

Classique mais efficace
Esthétiquement, la rupture stylistique avec Citroën est indéniable... du moins au niveau du faciès. Le crossover s'offre une nouvelle calandre en forme hexagonale parée du logo "DS" et magnifié par un contour chromé et une grille sculptée. Le bas du bouclier a lui aussi été retravaillé et les projecteurs mélangent les technologies xénon et LED à l'instar de la dernière DS 3.

Pour le reste, c'est du classique, notamment en termes de proportions, ce qui est légèrement frustrant pour un modèle qui vise l'émancipation.

Plutôt conventionnelle mais réussie à l'extérieur, la DS 5 l'est aussi à l'intérieur où le crossover adopte une ergonomie plus intuitive avec notamment l'arrivée d'un écran tactile qui comprend la fonction MirroLink et permet d'importer les applications d'un smartphone directement sur l'écran de la voiture.

Motorisations sobres
Sous le capot, là encore, DS préfère jouer la carte de la sobriété avec une offre diesel composée de trois moteurs dont la puissance varie entre 120 et 180 chevaux pour des émissions moyennes de CO2 se situant entre 90 et 110 g/km en fonction des motorisations (les chiffres concernant la consommation moyenne n'ont pas officiellement été communiqués).

Pour la gamme essence, un nouveau bloc THP de 1,6 fait son apparition et peut cracher 165 chevaux. Une déclinaison plus "rageuse" à 210 chevaux est également au programme et débarquera courant 2015. Seul petit regret : la version hybride de 200 chevaux qui ne semble pas bénéficier de ce lifting sur le plan mécanique.

Si les tarifs n'ont toujours pas été communiqués, cette DS 5 restylée arrivera dans nos concessions lors de l'été 2015 et pourra se laisser admirer par le grand public à partir de ce jeudi 5 mars, date d'ouverture du Salon de Genève pour les passionnés du monde entier. Le crossover ne sera pas seul sur son stand puisque seront à ses côtés le concept Moon Dust (un show-car qui magnifie la DS 5), la DS 21 Pallas "Année modèle 2015" (clin d'œil à la DS de 1955) ou encore la somptueuse Divine DS.

Vidéo bonus : découvrez la Citroën DS 5 de François Hollande (Automoto - 2012)




en savoir plus : Salon - Genève