Dans l'actualité récente

Salon de Genève 2015 : Nanoflowcell Quant F, superberline ionique

Voir le site Automoto

Nanoflowcell Quant-F Concept
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-03-07T17:03:00.000Z, mis à jour 2015-03-07T17:30:45.000Z

Nanoflowcell, constructeur qui a fait des énergies alternatives son fer de lance, dévoile à Genève la toute dernière version de sa superlimousine. Exit l'appellation e-Sportlimousine, ce concept-car devient le " Quant F " : un modèle capable d'atteindre les 1090 chevaux grâce à ses quatre moteurs et à ses deux réservoirs en ion.

Cette marque méconnue du grand public s'était faite remarquée lors de ce même événement il y a de cela un an en présentant un modèle de berline haut de gamme fonctionnant à partir de deux réservoirs tous deux chargés en ion qui, en se mélangeant, produisent de l'électricité.

Nanoflowcell pousse plus loin le concept
Nanoflowcell a donc choisi de poursuivre dans la même direction pour cette 85e édition du Salon de Genève en faisant quelque peu évoluer sa berline de luxe reconnaissable à ses portes papillons. Quant F : son nom change mais les traits restent conformes à la précédente version puisqu'on y retrouve sportivité, élégance et modernité. Les phares changent très légèrement de forme. La carrosserie en fibre de carbone aurait également été refaite à en croire les dires du constructeurs mais rien de transcendant.

La véritable nouveauté se cache sous sa robe rouge : deux réservoirs à liquide ionique de 250 litres chacun qui alimentent quatre moteurs. Sa puissance cumulée passe ainsi de 910 à 1060 chevaux. La Nanoflowcell Quant F jouit par ailleurs d'une autonomie de 800 km, contre 500 pour une Tesla Model S ou pour une Toyota Mirai, qui repose sur le principe de la pile combustible. Vitesse maximale du bolide estimée à plus de 300 km/h. A cette allure, l'aileron arrière se rétracte pour améliorer l'appui.

Nanoflowcell, marque dirigée par Nunzio La Vecchia, expose également à Genève un autre concept-car baptisé Quantino. Ce petit coupé, tout de bleu électrique vêtu, recours au même procédé avec deux réservoirs d'une capacité cette fois de 175 litres chacun. Sa puissance est en revanche nettement plus basse : 136 chevaux mais l'autonomie reste remarquable : plus de 1000 km !