Salon de Genève 2015 : Porsche Cayman GT4, le "petit" coupé se radicalise

Voir le site Automoto

Porsche-Cayman-GT4-Salon-Gen-ve-2015-06
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-03-05T17:27:00.000Z, mis à jour 2015-03-05T17:28:20.000Z

Si la 911 est sans aucun doute l'un des modèles les plus populaires de Porsche, le coupé Cayman connaît lui aussi son petit succès et se voit décliné dans une version plus radicale, à savoir une GT4 de 385 chevaux, pour le Salon de Genève 2015.

Chez Porsche, la star, c'est la 911. Véritable référence dans le vaste univers automobile, la belle bête germanique comme dans sa gamme de multiples variantes (Carrera, Targa, GT3, Turbo, etc), Cependant, le coupé Cayman fait lui aussi partie de ces "petits" monstres allemands qui attirent la lumière et la firme de Zuffenhausen l'a bien compris en ramenant au Salon de Genève 2015 une version GT4 qui fait office de véritable sportive.

>> La Porsche Cayman GT4 en photos au Salon de Genève 2015

>> La Porsche Cayman GT4 2015 en images officielles

L'ADN Porsche respecté
Esthétiquement, ce nouveau modèle signé Porsche est très appréciable et pour cause : il emprunte la majorité de ses éléments à plusieurs modèles de 911, sans oublier la gamme Cayman. Preuve en est : la prise de capot, le becquet arrière et l'aileron arrière fixe sont tirés de la GT3 tandis que son bouclier et ses feux diurnes horizontaux sont tirés en grande partie de la GTS. Ajoutez à cela des prises d'air latérales plus grandes, des grilles avant remaniées deux sorties d'échappement situés en position centrale arrière et vous obtenez un ensemble extrêmement rageur.

A l'intérieur, tout est en concordance avec le style extérieur et l'habitacle respire la sportivité, notamment avec une omniprésence d'Alcantara sur le levier de vitesse, la boîte à gants, les contreportes, le ciel de pavillon ou encore le volant, ce dernier ayant au passage d'un diamètre de 36 centimètre. Cette matière se combine habilement avec un cuir noir surpiqué de jaune mais c'est là aussi que le bât blesse puisque le tout cuir est en option, comme les sièges en fibre de carbone ou encore les freins en céramique, en passant par le pack Sport Chrono qui permet, entre autres, d'avoir un chronomètre sur la console centrale.

385 chevaux dans le ventre
Mais que serait une sportive badgée Porsche sans le célèbre six cylindres de 3,8 litres. Dérivé de la 911 Carrera S, ce bloc fait son apparition sur le Cayman pour la première fois et est en mesure de développer une puissance maximale de 385 chevaux à 7.400 tr/min pour un couple de 420 Nm à 4.750 tr/min (soit à peine 15 chevaux et 20 Nm de moins que la grande sœur), d'autant qu'il est accouplé à une boîte manuelle à six rapports.

Avec cette cavalerie non-négligeable, le 0-100 km/h n'est qu'une formalité abattue en 4,4 secondes pour une vitesse maximale de 295 km/h et un poids de 1.340 kg. En revanche, ce gain de performance n'est pas sans contrepartie puisqu'en termes de consommation, la nouvelle mouture teutonne avale en moyenne 10,3 l/100 km pour des émissions de CO2 s'élevant à 238 g/km. C'est plus que la Cayman GTS qui pointe à 9,0 l/100 km et 211 g/km de CO2 rejetés.

Dévoilée au grand public à l'occasion du Salon de Genève 2015, la Porsche Cayman GT4 est d'ores et déjà disponible à la commande avec un tarif de départ de 88.310 euros pour des livraisons qui débuteront fin mars.

La Porsche Cayman GT4 2015 sur le circuit Nürburgring Nordschleife


en savoir plus : Salon - Genève