Salon de Genève 2015 : Volkswagen Golf R SW, le break compact protéiné

Voir le site Automoto

La Volkswagen Golf R Variant présentée au Salon de Genève 2015 mais non disponible en France
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-03-12T16:24:00.000Z, mis à jour 2015-03-14T14:17:58.000Z

Dévoilée en novembre dernier lors du Salon de Los Angeles, la Volkswagen Golf R SW, variante break de la compacte sportive, a traversé l'Atlantique pour montrer ses muscles et ses 300 canassons au grand public européen venu en masse lors du Salon de Genève 2015.

Dévoilée à l'occasion du Salon de Los Angeles 2014, la Volkswagen Golf R SW pointe cette fois-ci le bout de son museau sur la scène européenne pour le Salon de Genève 2015. L'occasion pour le grand public qui n'a pas eu la chance de travers l'Atlantique d'admirer cette variante break de la Golf R, une compacte sportive de 300 chevaux dévoilée à Francfort en 2013.

>> La nouvelle Volkswagen Golf R SW en images officielles

Une formule gagnante et inchangée
Au premier coup d'œil, il est facile de constater à quel point Volkswagen n'aime pas changer une formule gagnante. Les retouches sont très légères par rapport au style de la compacte avec un faciès plus incisif grâce de grandes prises d'air, une calandre aux barres chromées sur lesquelles vient se loger le logo R ou encore des phares bi-xenon donnant un regard plus méchant à l'engin. Le break adopte à l'arrière un nouveau diffuseur noir brillant, quatre sorties d'échappement chromées ainsi qu'un éclairage LED pour la plaque d'immatriculation.

Classique mais loin d'être déplaisant à l'extérieur, la Golf R SW l'est aussi à l'intérieur avec un habitacle soigné qui accueille des sièges où un mélange de tissu et Alcantara fait son œuvre. De série, l'équipement est plutôt bien fourni avec un éclairage bleu pour changer l'ambiance, une climatisation automatique et un système d'info-divertissement.

300 canassons prêts à être lâchés
Sous le capot, la firme de Wolfsbourg a une nouvelle fois tapé dans le traditionnel. Au menu : un quatre cylindres 2,0 litres turbo TSI déjà présent sur la compacte Golf R. Paré de ce moteur, le break teuton envoie la douce puissance de 300 chevaux à partir de 5.500 tr/min pour un couple de 380 Nm à 1.800 tr/min.

Associée à la transmission à double embrayage six vitesses qui envoie la puissance sur les quatre roues grâce au système 4Motion, cette cavalerie permet au "petit" monstre germanique de galoper jusqu'à 250 km/h pour un 0-100 km/h avalé en 5,1 secondes (contre 4,9 pour la compacte) et une consommation moyenne estimée à 7 l/100 km et 163g/km de CO2 rejetés.

Pas commercialisée en France
Prometteur sur le papier, cette variante Golf R SW sera commercialisé en Europe l'été prochain pour un tarif encore inconnu. Malheureusement, le break de chasse de Volkswagen n'est pas prévu pour notre marché français et il faudra donc avoir recours à l'importation.

Pour sauver cette déception, le constructeur germanique a tout de même offert une variante baptisée GTD et disponible dans notre hexagone. Problème, son moteur 2,0 litres TDI de 184 chevaux pour 380 Nm de couple est bien moins attrayant en termes de puissance, même si la consommation est quasiment irréprochable avec un 4,4 l/100 km annoncé.

en savoir plus : Salon - Genève