Salon de Genève 2017 : Nos images exclu et les secrets de la nouvelle Alpine A110

Voir le site Automoto

Alpine Automoto 12 mars 2017
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2017-03-13T10:10:41.512Z, mis à jour 2017-03-20T11:07:33.747Z

La nouvelle Alpine A110 est l'une des vedettes du Salon de Genève 2017 voire même LA star du rendez-vous suisse. Automoto vous dévoile les secrets de ce nouveau coupé sportif et des images exclusives au Col du Turini.

« Alpine is back ». C'est avec ces mots que fut présentée la nouvelle Alpine A110 lors du Salon de Genève. Et les équipes d'Automoto ont pu assister à la naissance de cette nouvelle voiture française.

Un hommage à la berlinette

Ce qui marque d'abord les esprits, c'est le look de cette A110. Il est fidèle à l'esprit de la berlinette des années 60, chère à Jean Rédélé, créateur d'Alpine en 1955. Ses phares, son arête sur le capot et sa forme arrondie font irrémédiablement penser à sa devancière, légende des rallyes.

Sur le papier, cette nouvelle A110 est longue de 4,18 m de long soit 8 cm de moins qu'une VW Golf ! Haute de 1,25 m, cette A110 est même plus basse que la Ferrari F12 ! Autre élément important : son poids. L'Alpine A110 affiche seulement 1.110 kilos sur la balance soit 200 kilos de moins que la Porsche 718 Cayman, une de ses redoutables rivales.

► Voir L'Alpine A110 en photos

Premiers essais au Turini

Sous le capot, on trouve un 4 cylindres turbo de 1.800 cm3 développant 252 chevaux. Automoto a même assisté au tournage promotionnel du bolide. C'est sur la route du Col du Turini, célèbre passage du Rallye Monte-Carlo, que Nicolas Lapierre, pilote pour l'écurie Signatech-Alpine en WEC, a pu prendre le volant de la belle voiture bleue.

D'ailleurs, si vous n'aimez pas cette couleur, il sera possible d'acheter l'A110 en noir ou en blanc. Quant à son prix, il est de 58.500 euros - pour l'édition de lancement "Première Edition" de 1.955 unités - ce qui est un tout petit peu moins cher que la Porsche 718 Cayman S (66.710 euros), l'Alfa Romeo 4C (63.000 euros) et la Lotus Elise 250 Cup.

Mais cela n'a pas découragé les acheteurs : en cinq jours, tous les exemplaires destinés à la France ont été vendus. Cela constitue une belle surprise pour le constructeur et confirme les propos des dirigeants : « Alpine is back » !



en savoir plus : Salon International de l'Automobile de Genève