Dans l'actualité récente

Salon de Genève 2017 : Toyota i-Tril, l'automobile urbaine du futur

Voir le site Automoto

Le concept-car Toyota i-Tril
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2017-03-11T11:02:46.072Z, mis à jour 2017-03-11T11:02:47.057Z

A quoi ressemblera la citadine de 2030 ? Voici la réponse de Toyota avec le concept-car i-Tril qui s'avère révolutionnaire.

Toyota a déjà l'esprit tourné vers 2030. Au Salon de Genève, le constructeur nippon vient de dévoiler un concept-car assez déroutant : l'i-Tril. Il mesure moins de trois mètres, peut embarquer trois personnes et est 100% électrique.

Une citadine avec un comportement de moto

L'i-Tril est clairement destiné à la ville ! Avec son petit gabarit et son faible rayon de braquage (4 mètres), il pourra se faufiler partout : il est en effet long de 2,83 m et fait 1,20 m de large pour 1,46 m de hauteur. Il pèse seulement 600 kilos et est propulsé par un moteur électrique dont les capacités et performances ne sont pas connues. Ajoutons que si l'i-Tril possède quatre roues, sa voie arrière est deux fois plus étroite (600 mm) que l'avant (1 200 mm) pour des raisons de maniabilité et d'aérodynamisme.

Et comme on peut le voir avec la vidéo de présentation, cette voiture se comporte un peu comme une moto. Grâce à une articulation placée entre l'essieu arrière et l'habitacle, l'i-Tril et ses roues avant s'inclinent (jusqu'à 10 degrés) alors que le train arrière demeure parfaitement perpendiculaire à la chaussée ! Selon Toyota, le but est de procurer du plaisir au conducteur.

Le concept-car Toyota i-Tril

Des manettes à la place des pédales !

L'accès à bord s'effectue par des portes en élytre ce qui ajoute du charme à ce véhicule. La configuration est de 1+2 places. Le conducteur est bien évidemment à l'avant et les passagers à l'arrière.

Mais avec nos premières observations, on remarque que les places arrière sont petites et qu'elles semblent plutôt destinées à des enfants. D'ailleurs, grâce au dossier de presse, on apprend que Toyota cible les mamans actives de 30 à 50 ans !

Autre élément insolite et pouvant s'avérer perturbant : l'absence de pédales ! Le poste de conduite se résume à des commandes by-wire ressemblant à des manettes d'un jeu vidéo. Enfin, ce concept-car pourrait être produit à partir de 2030 et devrait s'attaquer au marché occupé par le Renault Twizy.


en savoir plus : salon de geneve