Salon de New York 2014 : le best-seller Toyota Camry s'aiguise

Voir le site Automoto

La Toyota Camry au Salon de New York 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-04-18T09:01:00.000Z, mis à jour 2014-04-18T09:15:41.000Z

Voiture la plus vendue aux États-Unis derrière le trio de pick-up, la Camry accueille un restylage agressif pour son millésime 2015 présenté au salon de New York, avec une carrosserie presque totalement revue.

Face aux colosses
Les rois de l'automobile américain sont les pick-up, dont l'ultra-star Ford F-150, le Chevrolet Silverado et le moins répandu RAM (groupe Chrysler). Derrière ces mastodontes, une berline tient tête et répond au nom de Toyota Camry. Berline très classique de 4,85 m de long, la japonaise talonne le RAM au premier trimestre 2014, avec plus de 94.000 ventes, soit plus que Renault en France sur la même période.

> Voir la Toyota Camry 2015 en photos officielles

Décrite comme « fade » par beaucoup, la Camry fait également face à une concurrence se dynamisant via la Chevrolet Malibu plus avenante, une Honda Accord remaniée et une Hyundai Sonata restylé également à New York. Toyota a donc procédé à un logique restylage, profond au point que « seul le toit reste inchangé », et allant dans l'agressivité trouvée dans les dernières Auris ou Yaris Hybrid.


Grande gueule
Enorme calandre trapézoïdale, phares étroit, projecteur inférieurs creusés dans le bouclier, nouveau pli latéral, fausse vitre de custode, feux arrière redessinés : tout semble plus homogène et élégant sur cette Camry 2015, voire sportif sur la finition plus aiguisée XSE. Dans l'habitacle, déception, l'évolution est peu significative, avec de nouveaux volant, compteurs, matériaux (donc des cuirs et « Ultrasuede » ) et écran 4,2 pouces.

Les moteurs ne bougent pas d'un iota, les blocs 4 cylindres 2,5 litres 178 chevaux, hybride essence 2,5 litres 200 chevaux et V6 3,5 litres 268 chevaux restant au catalogue. La Toyota Camry 2015 sera vendue à partir de l'automne en Amérique du Nord, et toujours produite à Georgetown, dans le Kentucky (Etats-Unis).