Salon Genève 2016 : Aston Martin DB11, modernement belle

Voir le site Automoto

Aston Martin DB11 Salon Genève 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-03-01T14:33:14.884Z, mis à jour 2016-03-02T13:49:10.631Z

Plate-forme inédite, moteur V12 biturbo 608 ch, cockpit moderne, boîte automatique moderne, Aston Martin semble décidément prêt pour rivaliser avec Ferrari, Maserati et McLaren avec cette nouvelle DB11.

Elle s’appelle 11, DB11. Descendante de la DB9, et non de la DB10 propriété exclusive de James Bond aka « 007 »  dans le dernier film Spectre, la DB11 est la nouvelle génération bienvenue de coupé Grand Tourisme (GT) de la marque Aston Martin, venant ainsi mettre fin à 13 ans de DB9.



Bien balancée

Sous ses allures mêlant l’agressivité de la Vanquish, les épaules de la One-77 et la pureté des lignes de la DB10, la GT britannique est là où on l’attendait, bien que l’on ait pu penser à une silhouette davantage intemporelle, notamment les arches de pavillon grises – ou noire au choix  à combiner avec les 35 teintes - survolant la carrosserie référant à l’univers des yachts (le Monte Carlo ou l’Octo 1 pour ne citer qu’eux).

L’aérodynamique est bien plus sollicitée, avec des écopes latérales derrière les vitres, un évacuateur au-dessus de la poupe, une grille avant avalant l’air pour le recracher via les fines ouïes de capot ou derrière les roues avant. 

►Voir les photos de l'Aston Martin DB11 au Salon de Genève

Aston Martin DB11 Salon Genève 2016

V12 inédit

C’est que le nouveau moteur V12 5,2 litres biturbo (et non plus atmosphériques comme l’ancien 6,0 litres, désolé les puristes) demande de l’oxygène, devant se gaver pour envoyer quelques 608 chevaux (+61 vs DB9 GT) et 700 Nm (+80) dans les roues arrières, via la boîte automatique à double embrayage signée ZF, permettant 3 modes de conduite GT/Sport/Sport Plus en association avec les suspensions et direction électroniquement variables, sans oublier le différentiel à glissement limité.

La DB11 demande ainsi 3,9 secondes pour l’exercice du 0-100 km/h, 7 dixièmes de mieux que la DB9 GT, et pointe à 322 km/h (+27). Ses disques de freins acier ventilés 400 mm étrier 6 pistons (AV) et 360 mm étrier 4 pistons (AR) campent dans les roues de 20 pouces derrière les jantes 10 branches reprises de la DB10.

►Voir les photos de l'Aston Martin DB11


Aston Martin DB11 2016

Salon roulant

Comme la DB11 est une toute nouvelle génération, elle profite d’un cockpit totalement repensé : volant à moyeu circulaire et légers méplats aux commandes recentrées, compteur central analogique entouré de deux écrans, console centrale dépouillée de nombreuses commandes physiques, rabattues sur le pad tactile de l’écran 8 pouces, et de superbes sièges bicolore noir/blanc sur ces photos.

Evidemment, la personnalisation, disponible sur le site officiel, marie 5 environnements, 32 couleurs de cuirs, choix de couleur de surpiqûres, console centrale, d’Alcantara pour le plafonnier ou de volant, soit des milliers de combinaisons possibles.

Le prix de l’Aston Martin DB11 n’a pas été annoncé pour la France, mais sera d’approximativement 205.000 euros, les livraisons démarrant au dernier trimestre. La version cabriolet Volante devrait suivre en fin d'année 2016.



en savoir plus : Salon International de l'Automobile de Genève