Tout savoir sur le contrôle technique

Voir le site Automoto

Contrôle technique
Par etf1|Ecrit pour TF1|2009-01-02T12:01:00.000Z, mis à jour 2009-01-02T12:01:00.000Z

Toutes les réponses à vos questions sur le contrôle technique se trouveront certainement ici ! Où, quand, comment, pourquoi, ne cherchez plus, vous avez trouvé !

Ce qu'il faut savoir :

Depuis 1992, le contrôle technique obligatoire est de rigueur et tous les deux ans, il faut y repasser: c'est un contrôle périodique réglementé qui s'applique aux véhicules particuliers (VP) et aux utilitaires légers (VUL) dont le poids n'excède pas 3,5 tonnes.

Il est effectué visuellement sans démontage et concerne 125 points répartis en 10 fonctions principales.

- L'identification du véhicule
- La visibilité
- La direction
- L'éclairage et la signalisation
- Le freinage
- La structure et la carrosserie
- Les organes mécaniques
- La pollution et le niveau sonore
- Les liaisons au sol
- Les équipements.

Il vérifie principalement les organes des véhicules liés à l'environnement et la sécurité. Il donne ensuite lieu à l'établissement d'un procès verbal de contrôle ainsi que l'apposition d'un timbre sur la carte grise et d'une vignette placée sur la droite du pare-brise.


Quand dois-je effectuer mon contrôle technique ?

Pour un véhicule neuf : le contrôle technique doit être effectué dans les 6 mois précédents le 4ème anniversaire de la première date de mise en circulation du véhicule, cette même date figurant sur la carte grise. Et avant la date d'échéance du dernier contrôle technique obligatoire qui est valable deux ans.

Pour les autres véhicules : le contrôle technique doit avoir lieu tous les deux ans.


Si le véhicule a plus de 4 ans et doit être vendu, le contrôle technique est obligatoirement à la charge du vendeur, le procès doit être daté de moins de six mois. Il est important de prendre en compte que l'obligation du contrôle technique n'exclut nullement le propriétaire du véhicule de le maintenir en bon état.


Où passer le contrôle ?

Il y a plus de 5 000 centres de contrôle techniques agrées en France, pour un parc routier supérieur à 36 millions de véhicules. La majorité des centres fait partie d'un des six réseaux suivants : Autosur, Autovision, Centre Auto Sécurité, Dekra-Véritas et Sécuritest mais quelques indépendants résistent encore... Les adresses des centres techniques peuvent vous être communiqués par la préfecture de votre département. Les prix s'échelonnent entre 50 et 60 euros selon les enseignes, les centres et leur situation géographique. Les prix étant libres, faites jouer la concurrence car des différences de prix importantes peuvent exister entre deux centres distants de quelques kilomètres seulement.


Qu'est-ce que la contre-visite ?

Certains défauts à corriger comportent l'obligation de contre visite. Elle permet de contrôler les points soulevés lors de la visite initiale et faisant l'objet d'une obligation de réparation. La contre visite doit impérativement avoir lieu dans les 2 mois suivant la visite initiale.


Comment éviter cette contre-visite ?!

Savez-vous que 20,4% des véhicules subissent une contre-visite ? Que 8,3% des défauts proviennent de l'éclairage, 8,2% du système de freinage et 4,7% de la pollution. Alors, quelques jours avant, examinez soigneusement votre voiture afin de détecter un détail aussi mesquin qu'un clignotant hors d'état, un siège mal fixé, un niveau de liquide de frein trop bas ou un feu stop grillé. Car n'oubliez-pas que ce n'est pas le centre de contrôle qui vous le réparera, mais que ce sera lui qui vous facturera la contre-visite et ce, uniquement pour constater que vous avez changé l'ampoule !


Quels risques en cas d'oubli ?

N'oubliez pas de faire effectuer votre contrôle technique la bonne année mais aussi avant la date anniversaire de l'immatriculation. Si vous êtes contrôlé par les forces de l'ordre, l'absence du contrôle vous coûtera une amende de 135 euros (ramenée à 90 euros en cas de règlement immédiat) et ne vous dispensera pas de le faire. Attention : si votre véhicule doit subir une contre-visite après votre contrôle technique initial, sachez que vous disposez d'un délai de 2 mois pour procéder aux réparations nécessaires, après ce délai votre contrôle technique est annulé et vous devrez le repasser dans sa totalité.