Skoda annonce 1,2 million de voitures aux moteurs Volkswagen truqués

Voir le site Automoto

La Skoda Superb troisième génération, une grande berline présentée au grand public lors du Salon de Genève 2015.
Par Florent Reyne|Ecrit pour TF1|2015-09-28T16:30:43.189Z, mis à jour 2015-09-29T08:51:10.763Z

Le constructeur automobile tchèque a reconnu, lundi 28 septembre 2015, que plus d'un million de ses véhicules dans le monde sont équipés du logiciel destiné à tromper les contrôles antipollution.

Le nuage de pollution se dissipe autour de Skoda : 1,2 millions de voitures sont concernées par la fraude.

Scandale Volkswagen : les excuses du PDG Martin Winterkorn


Le scandale continue

La tâche de cambouis, Volkswagen, continue d’entacher ces filiales. Après Audi, c’est au tour de Skoda d’annoncer la couleur. Le porte-parole du constructeur tchèque, Jozef Balaz, a confirmé que : « dans le cadre de la marque Skoda, il s'agit à l'échelle mondiale d'environ 1,2 million de voitures ». Cette allocution fait suite à celle d’Audi un peu plus tôt dans la journée. L’entreprise aux anneaux annoncés que 2,1 millions de ses modèles en circulation sont concernés par le scandale. Pour rappel, Volkswagen a crée la surprise la semaine dernière en reconnaissant avoir équipé 11 millions de véhicules de plusieurs de ses marques dans le monde pour échapper aux contrôles antipollution.   


L’action chute une nouvelle fois

La dégringolade entamée la semaine dernière n’en finit plus. En l’espace d’une journée et suite aux deux annonces des filiales Volkswagen, l’action du constructeur allemand a chuté de 7,46%, pour atteindre 99,30€. Il y a 10 jours cette même action était à 162,40€. Depuis le début du scandale, Volkswagen a perdu plus de 19 milliards d’euros.

Essai Vidéo : la nouvelle Skoda Superb 2015