Scandale Volkswagen : 1,8 million de véhicules utilitaires concernés

Voir le site Automoto

utilitaire volkswagen
Par Florent Reyne|Ecrit pour TF1|2015-09-29T11:12:57.178Z, mis à jour 2015-09-29T11:13:50.016Z

Nouveau coup dur pour la marque allemande ! Le directeur de la communication de Volkswagen admet qu’1,8 million de véhicules utilitaires sont équipés du logiciel qui fausse les résultats des tests antipollution.

La marque continue ses révélations sur les moteurs truqués.

Scandale Volkswagen : les excuses de l'ex-PDG Martin Winterkorn


Volkswagen continue sa politique de transparence

Volkswagen a précisé qu’1,8 million de véhicules utilitaires sont concernés par l'affaire des moteurs truqués. «Sur les 11 millions de véhicules diesel manipulés vendus au total, 1,8 million sont des utilitaires», a déclaré Günther Scherelis, directeur de la communication de cette division du groupe. Le groupe, qui chapeaute douze marques de véhicules, lance des annonces distillé au compte-goutte. « Au cours du weekend un groupe de travail a élaboré un plan d'action à grande échelle », a déclaré le nouveau patron, Matthias Müller.

Désormais, le public sait que la tricherie concerne 5 millions de voitures de marque Volkswagen directement, 2,1 millions de modèle Audi, 1,2 million provenant du constructeur tchèque Skoda, ainsi que 700.000 automobiles Seat. En ajoutant le nombre d’utilitaires, le constructeur n’a plus qu’à dévoiler les 200.000 unités  frauduleuses restantes en circulation.


Jusqu’où plongera l’action Volkswagen ?

Après ces annonces l’action du groupe allemand a une nouvelle fois chuté, pour atteindre 97,30€ à 11h. Depuis le début de l’affaire la firme de Wolfsburg a perdu 29 milliards d’euros de capitalisation. Le géant automobile vient d’être expulsé de l’indice des valeurs durables du Dow Jones.


Cette indice regroupe les meilleures sociétés de chaque secteur en termes de critères économiques, sociaux et environnementaux.