Scandale Volkswagen : 2,7 milliards d’euros pour les clients floués

Voir le site Automoto

Logo Volkswagen Audi Skoda SEAT
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-04-21T09:40:02.491Z, mis à jour 2016-04-21T09:40:02.491Z

Le constructeur allemand va verser 5.000 dollars, soit 4.400 euros à chaque acheteur d’un de ses véhicules au moteur diesel truqué. Au total 600.000 véhicules sont concernés aux Etats-Unis.

Au total Volkswagen va débourser 2,64 milliards d’euros, ce qui est très en dessous des premières estimations. 


Le bonus écologique fraude pour les clients trompés 

Selon le quotidien Die Welt, à paraitre le jeudi 21 avril, Volkswagen va verser 4.400 euros à chaque acheteur américain d'un de ses véhicules équipés du logiciel frauduleux. Suite à l’accord entre les autorités américaines et la marque allemande, Volkswagen évite donc un procès et une perte d’argent colossale. En janvier, les États-Unis ont lancé une procédure judiciaire suite au trucage des moteurs diesel reconnu en septembre par le groupe allemand. 

Volkswagen risquait à ce moment-là au moins 18 milliards d’euros d’amende. Toujours selon le journal allemand, l'accord conclu entre les autorités d’outre-Atlantique et Volkswagen prévoit une indemnité pour chaque propriétaire des 600.000 véhicules incriminés et en prime, le coût du rappel et des modifications sur les voitures sont à la charge de la marque allemande, mais tous les détails ne sont pas encore réglés. 


Et l’Europe ?

Selon le quotidien d’outre-Rhin, l'accord qui a eu lieu aux Etats-Unis est sensé « servir de référence » pour les dédommagements versés aux clients Européens victime de la fraude. Sur le vieux continent, le scandale touche une part majeure des 11 millions de véhicules dans le monde.