Scandale Volkswagen : les autorités allemandes lancent un ultimatum

Voir le site Automoto

Volkswagen Scandale
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-27T16:31:15.819Z, mis à jour 2015-09-27T17:11:38.642Z

Selon nos confrères de Bild, le KBA, l'autorité fédérale allemande du Transport automobile, a donné dix jours à Volkswagen pour expliquer comment il entend mettre aux normes environnementales nationales ses modèles diesel.

10 jours, soit jusqu'au 7 octobre prochain. C'est l'ultimatum fixé par les autorités allemandes à Volkswagen pour établir « des mesures contraignantes et un calendrier » en expliquant leurs solutions pour mettre aux normes leurs émissions polluantes selon nos confrères allemands de Bild. Et en cas de non-respect de cette date butoir, les conséquences pourraient être dramatiques pour la marque de Wolfsburg. 

Scandale Volkswagen : les excuses de l'ex-PDG Martin Winterkorn

Volkswagen risque gros

Selon le journal germanique, si Volkswagen ne respecte pas ce calendrier, les autorités allemandes, via le KBA (l'autorité fédérale allemande du Transport automobile), interdiront la circulation des modèles empêtrés dans ce scandale sur les routes allemandes. Pour rappel, 2,8 millions de véhicules sont concernés outre-Rhin sur les quelque 11 millions dans le monde. De quoi alerter encore un peu plus les têtes pensantes du constructeur teuton qui, via un porte-parole, a déclaré à l'AFP que le groupe allait rapidement présenter un plan d'action et annoncer une date de rappel des produits, ce dernier ayant pour but une mise aux normes du logiciel. 


Volkswagen était prévenu depuis 2007

Toujours dans son édition du dimanche, et comme écrit ce matin sur Automoto.fr, Bild révèle que l'équipementier allemand Bosch, qui a produit le logiciel anti-pollution en cause dans ce scandale, avait prévenu Volkswagen dès 2007 que ce système était « prévu uniquement pour des test internes et non pour la conduite normale ». Le constructeur allemand avait également été averti que son installation sur les véhicules à moteur diesel était« illégale ». Interrogé sur le sujet, Bosch a préféré botter en touche, arguant être « tenu à la confidentialité »

Essai vidéo : La Volkswagen Passat enclenche la 8e

De quoi ébranler un peu plus la firme de Wolfsburg, en proie à un séisme sans précédent depuis près d'une semaine... Et malheureusement, d'autres révélations risquent de fragiliser encore plus un géant de l'automobile qui commence à peine à panser ses plaies.