Dans l'actualité récente

Scandale Volkswagen : La France réclame un remboursement

Voir le site Automoto

segolene
Par Florent Reyne|Ecrit pour TF1|2015-09-30T16:38:22.772Z, mis à jour 2015-09-30T16:38:24.649Z

Le gouvernement compte demander à Volkswagen un remboursement des aides publiques versées pour l'achat de véhicules présentés comme propres.

 Ségolène Royal prépare une addition salée pour la marque allemande.

Le diesel au coeur du débat sur la pollution


L’Etat veut faire payer Volkswagen

La ministre de l’Ecologie a annoncé qu’elle allait demander le remboursement des aides versées par l’Etat pour l’achat de ses véhicules soi-disant propre. « Lorsque l'achat de véhicules soi-disant propres a donné lieu à des versements d'aides publiques, ces aides publiques devront être remboursées », a déclaré Ségolène Royal à la sortie du conseil des ministres. « On sait qu'un peu moins d'un million de véhicules Volkswagen circulent avec le logiciel frauduleux et donc les bonus écologiques ne vont pas forcément porter sur tous. Ça va dépendre des années d'achat. Et, en fonction de cette évaluation, nous présenterons une facture à Volkswagen », a continué la ministre avant de conclure : «  On fait l'inventaire des bonus versés depuis plusieurs années déjà et des remboursements qu'on demandera en fonction de la fraude qui a pu être faite ».

Scandale chez Volkswagen : plus de 900.000 véhicules vendus en France sur le point d'être rappelés


Volkswagen et Audi rendent leurs titres de voiture « verte » de l'année

Le prix de la voiture « verte » de l'année accordée par le Green Car Journal a été retiré à Volkswagen et Audi. Le prix annuel a été décerné à la berline Jetta TDI, en 2009, et à l’Audi A3 TDI, en 2010. « Ces voitures avaient été choisies véhicules verts de l'année pour différentes raisons, dont leurs fortes économies d'essence, la réduction des émissions de carbone », explique Ron Cogan, le directeur du magazine spécialisé américain.

Scandale Volkswagen : les excuses du PDG Martin Winterkorn