Dans l'actualité récente

Scandale Volkswagen : Le PDG Martin Winterkorn a démissionné

Voir le site Automoto

Martin Winterkorn PDG Volkswagen Salon Francfort 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-09-23T16:05:41.985Z, mis à jour 2015-09-23T16:05:44.804Z

Après quelques jours de scandale de triche sur la pollution de ses moteurs diesel, Martin Winterkorn a annoncé avoir remis sa démission de son poste de PDG du groupe automobile allemand Volkswagen.

A peine 5 jours après la première alerte de l'EPA sur la triche de Volkswagen et 3 jours après l'aveu du groupe sur l'installation d'un logiciel permettant de frauder aux contrôles anti-pollution aux Etats-Unis, le scandale devenu mondial a fait tomber le numéro 1 du groupe automobile ce mercredi 23 septembre 2015.


"Volkswagen a besoin d’un nouveau départ"

"Je suis choqué par les événements de ces derniers jours" a annoncé le PDG Martin Winterkorn dans un communiqué, "avant tout, je suis stupéfait que ces agissements d’une si grand ampleur eurent été possibles dans le groupe Volkswagen. En tant que PDG, j’accepte la responsabilité pour les irrégularités ayant été rencontrées dans les moteurs diesel et ayant poussé le Conseil de Surveillance à un accord sur la fin de mes fonctions en tant que PDG du groupe Volkswagen. J’ai entrepris cela dans l’intérêt de la société, même si je ne considère pas avoir mal agi de mon côté. Volkswagen a besoin d’un nouveau départ, ainsi que de nouvelles personnes. J’inaugure ce renouveau avec ma démission.

"J'ai toujours suivi mon désir de servir l'entreprise, spécialement les clients et les salariés. Volkswagen a fait, et fera toujours partie de ma vie. Le processus de clarification et de transparence doit continuer. C'est le seul moyen de de regagner la confiance. Je uis convaincu que le groupe Volkswagen et ses équipes surpasseront cette grave crise."

Le nouveau PDG de Volkswagen devrait être nommé vendredi 25 septembre lors d'une réunion du conseil supérieur, avec la nomination très probable de Matthias Müller, dirigeant actuel de Porsche.


Une crise d'une ampleur sans précédent

Selon Volkswagen, 11 millions de voitures seraient concernées dans le monde, dont les 482.000 unités initiales aux Etats-Unis, sans préciser pour autant le volume en France. Il s'agit de modèles à moteur diesel "TDI 4 cylindres 2,0 litres, de marque Volkswagen donc (Golf, Passat, etc), mais aussi d'Audi, SEAT et Skoda, dont les versions précises sont à définir.

Face à une enquête pénale lancée outre-Atlantique, le groupe allemand pourrait subir une amende de 16,6 milliards d'euros. mais ce n'est qu'un début, puisque l'Allemagne a également lancé une enquête, probablement suivie de la France, dont la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a déclaré vouloir agir avec une "extrême sévérité", de l'Italie, ainsi que la Corée du Sud.