Scandale Volkswagen : les voitures seront rappelées en février 2016 en France

Voir le site Automoto

Logo Volkswagen Audi Skoda SEAT
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2015-12-14T11:29:48.896Z, mis à jour 2015-12-14T11:30:57.619Z

Le président de Volkswagen France a expliqué dans le Journal du Dimanche comment s’organise le processus du plan de rappel des 940.000 véhicules concernés par la fraude aux normes anti-pollution.

Volkswagen a indiqué que le trucage de 11 millions de moteurs diesel dans le monde résultait d’un « enchaînement d’erreurs » dont les origines remontent à 2005.

Les moteurs diesel sont-ils vraiment polluants ?


Un rappel qui débute en février 2016

D’après les déclarations de Jacques Rivoal, le président de Volkswagen France, l’opération du rappel de 940.000 véhicules « va débuter en février 2016. Chaque client aura reçu trois courriers d’ici là : un premier a été envoyé en novembre ; le prochain, en janvier, précisera le détail des mesures techniques ; un dernier courrier invitera les clients à prendre contact avec leur concessionnaire ».


Logiciel anti-fraude mise à jour

Pour le particulier, le rappel entraîne  « une mise à jour du logiciel qui durera d’une demi-heure à une heure selon le modèle. Nous voulons positiver cette contrainte avec un package offert au client : véhicule de courtoisie mis à disposition, organes de sécurité de la voiture contrôlés, lavage extérieur et intérieur ». Pour le groupe, cette crise et les opérations qui en découlent, engendre  « 15 % de charge de travail supplémentaire sur l’année, soit 900 à 1 000 postes équivalents temps plein ».

Pour les entreprises, la firme de Wolfsbourg « étudiera un traitement adapté aux flottes des entreprises, avec la possibilité de faire la mise à jour directement sur leur site » et « toute l’opération est prise en charge par le groupe Volkswagen ».

Le diesel au coeur du débat sur la pollution