SCG 003 : premières images du supercar de James Glickenhaus

Voir le site Automoto

Première image de la SGC 003
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-12-21T09:00:00.000Z, mis à jour 2014-12-21T09:00:00.000Z

Après une image teasing plus tôt dans la semaine, la SCG 003 a effectué son premier roulage en Italie. Une occasion de découvrir son look détonnant, taillé pour l'Endurance.

James Glickenhaus présentera son troisième projet de supercar à l'occasion du salon de Genève, en mars prochain. En attendant, la SGC 003 a déjà eu droit à son premier roulage, photos à l'appui.

Un sacré look
La SGC 003 (SGC pour Scuderia Cameron Glickenhaus, 003 pour le numéro de la création), s'est offert ses premiers tours de piste à Vairano et le Facebook du team a pris quelques clichés pour nous montrer le look, quelques jours après une image teasing. Nous avons donc droit à des lignes forcément hyper sportives, avec des courbes qui ressemblent à un prototype d'Endurance de la catégorie LMP1 participant aux Mans. Pour commencer, deux modèles seront d'ailleurs alignés aux 24 Heures du Nürburgring. Inconditionnel des supercar, James Glickenhaus est à l'origine de la P4/5 Competizione et de la Lola T70 Can-Am.

Un V6 double turbo, ou un V12 double turbo
Dans ses entrailles, la SGC 003 embarquera un moteur maison, basé sur un V6 double turbo 3,5 litres signé par division DPD Motorsport de Honda. Dans sa version route, en revanche, la SGC 003 pourra monter jusqu'au V12 double turbo en fonction du choix du client. La facture sera assez salée puisque le bolide commencera à 2,1 millions d'euros tandis qu'il faudra ajouter 750 000 à 1 million d'euros pour la variante sportive.

Le pari fou de James Glickenhaus
Si la SGC 003 sera officiellement présentée au salon de Genève, en mars, avant de concourir aux 24 Heures du Nürburgring dans la foulée, James Glickenhaus a une idée folle en tête : occuper le 56ème Garage des 24 Heures du Mans. Pour y parvenir, il souhaiterait faire venir son bébé par la route depuis Turin, la configurer en version sport pour la course puis, pour finir, aller sur Paris histoire de manger un morceau.