Scoop : La future Audi A1 2018 surprise dans la neige

Voir le site Automoto

Audi A1 2018 Scoop
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2017-01-02T11:45:21.917Z, mis à jour 2017-01-02T13:11:59.581Z

La seconde génération de l’Audi A1, prévue au mieux pour la fin d'année 2017, a été photographiée pour la première fois par nos chasseurs espions, et révèle ses lignes plus agressives.

Nos paparazzi de SB-Medien ont capturé les toutes premières photos de la future mouture de l’Audi A1. Qu’en retenir ?


Question d'angles

Les clichés sont lointain mais permettent de voir l’essentiel. Surprise dans ses essais hivernaux en Laponie, la citadine aux anneaux s’apprête à se renouveler totalement dans une seconde génération qui ferait ses débuts en fin d’année 2017. Lancée originalement en 2010, l’A1 a bien évolué, se déclinant en carrosserie 5 portes “Sportback”, ainsi qu’en sportives S1 et A1 quattro, avec un restylage de mi-carrière en 2015 ayant apporté davantage d’agressivité.

Cette seconde génération ira en ce sens, allant piocher chez la compacte Audi, l’A3, pour sa grande calandre et ses prises d’air, mais gardera son haut bouclier arrière, tout en empruntant les plis latéraux du Q2, marquant les épaules et hanches. Enfin, il s’agit ici d’une carrosserie 5 portes, confirmant la reconduite du modèle Sportback qui passera la barre des 4 mètres de longueur, la version 3 portes devant rester au catalogue pour lutter face à la MINI de BMW, ou encore la DS3.

►Voir toutes les photos scoop de la future Audi A1 2018


Audi A1 2018 Scoop


Fin 2017 ?

Quant aux motorisations de cette A1, elle s’étireront du 3 cylindres essence 1,0 litre TSI de 85 chevaux au 4 cylindres d’environ 250 chevaux de la S1, tandis que la plus radicale RS1, attendue au mieux pour fin 2018, passerait les 300 chevaux. Des diesel “TDI” seront également proposés, avec le 1,4 litre de 95 ch associé au 1,6 litre 120 ch.

La présentation de la future Audi A1 pourrait au mieux s’effectuer autour du Salon de Genève en mars, mais il semblerait qu’elle n’intervienne qu’au Salon de Francfort en septembre. Prix d’entrée autour de 18.000 euros.