Dans l'actualité récente

Sebastian Vettel : "Aucune raison de paniquer"

Voir le site Automoto

F1 2012 Sebastian Vettel Red Bull Australie
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2012-04-08T09:06:00.000Z, mis à jour 2012-04-08T12:22:07.000Z

Le pilote Sebastian Vettel s'est exprimé ce dimanche dans Automoto. Le double champion du monde de Formule 1 est toujours confiant après 2 premières courses pourtant décevantes.

Laurent Dupin est allé à la rencontre de Sebastian Vettel pour Automoto ce dimanche, après 2 premières courses en demi-teinte.


"Je suis toujours en hibernation! Non, sérieusement, la saison est longue. C'est sûr que les 2 premières courses n'ont pas été parfaites, mais il n'y a aucune raison de paniquer. Nous avons une bonne voiture, avec beaucoup de potentiel. Nous devons juste parvenir à l'exploiter".



"En qualifications surtout, je ne me sens pas complètement à l'aise avec la voiture pour faire un tour à 100%. Elle est trop nerveuse. Ma conduite n'est pas aussi fluide que l'an passé.... Mais nous travaillons très fort pour retrouver les sensations de la saison dernière"


"2011 a été une année limpide, parfaite, dans l'équipe nous étions tous à 100%, toujours... Cette saison, nous n'avons pas très bien démarré, mais j'ai quand même fini sur le podium en Australie alors que ce week-end là la voiture était perfectible... En Malaisie j'étais très proche de terminer 4e, mais finalement, nous n'avons pas marqué de points »...

"Sur le coup j'étais furieux après l'accrochage avec Karthikeyan! C'est tellement frustrant d'être en bonne position et de tout perdre de cette manière. Aujourd'hui c'est oublié... Mais je suis humain, c'est normal de réagir et d'être en colère »


"Je n'ai jamais pensé que tout serait facile, car je ne considère jamais rien comme acquis. Les deux premières courses sont passées, nous n'avons pas gagné, alors maintenant les gens en font toute une histoire : « mais que se passe-t-il ? les choses ont changé, etc... ». Mais pour nous rien à changer. Nous savons que nous avons beaucoup de travail à faire sur la voiture, car nous ne sommes pas au niveau que nous souhaitons... Néanmoins, je ne pense pas que l'on ai fait un si mauvais début de saison, la voiture a du potentiel, et je suis sur que nous allons avoir une très bonne année »


"Je pense que Grosjean est vraiment très rapide. Il l'a prouvé en qualifications, surtout en Australie, où il était 3e sur la grille de départ. Pendant les courses, il n'a pas fait beaucoup de tours, mais il faut lui donner du temps... La Formule 1, c'est très différent de la Formule 3 ou du GP2, les courses sont beaucoup plus longues. Alors bien sur on veut toujours gagner des places dans les premiers tours, mais il faut comprendre que les courses sont longues, tout peut se passer... Tout ira bien pour Grosjean j'en suis sur."


"Jean-Eric Vergne a beaucoup de potentiel aussi. Il fait partie de la famille Red Bull... Pour lui, c'est une grande chance d'être chez Toro Rosso, il aura beaucoup d'occasions de démontrer son talent... "


Et quand on lui demande si Jean-Eric Vergne pourrait devenir son co-équipier la saison prochaine, l'allemand nous répond... en français : "On verra"