Sébastien Loeb : sa carrière en rallye en 10 chiffres

Voir le site Automoto

Sébastien Loeb (Citroën) au Rallye de France Alsace 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-10-07T15:50:00.000Z, mis à jour 2013-10-07T16:18:57.000Z

L'Alsacien a disputé son tout dernier rallye ce week-end, sur ses terres. Après ses neuf titres, Sébastien Loeb se retire du championnat du monde des rallyes, en laissant un palmarès record. Voici dix chiffres reflétant le meilleur pilote de tous les temps.

Loeb en dix chiffres
Après avoir été sur le toit du monde durant 9 saisons consécutives, c'est malheureusement sur le toit tout court de sa Citroën DS3 que l'Alsacien a terminé sa carrière en rallye. Toutefois, cette image est vite balayée de nos esprits devant les succès que le Français a engrangé durant toutes ces années.

Voici en 10 chiffres l'étendue de la domination de Sébastien Loeb sur le WRC.

9 : c'est le nombre de titres - consécutifs ! - de champion du monde remportés, le plus élevé pour un coureur automobile.

78 : le nombre record de victoire en championnat du monde des rallyes, entre sa première au Rallye d'Allemagne 2002 et la dernière au Rallye d'Argentine 2013.

46,43 : c'est le pourcentage de victoires sur ses 168 rallyes disputés.

6 : c'est son nombre maximal de victoires consécutives en WRC, en 2005 : Nouvelle-Zélande, Italie, Chypre, Turquie, Grèce et Argentine.

11 : c'est son nombre de victoires dans une seule saison, en 2008, sur les 14 rallyes disputés.

15 : c'est le nombre de podiums consécutifs, réalisés entre le Rallye d'Italie 2008 et le Rallye d'Argentine 2009.

28 : c'est le nombre record d'épreuves terminées dans les points, du Rallye de Pologne 2009 au Rallye d'Australie 2011.

21 : c'est "seulement" le nombre d'abandons dans sa carrière, en 168 rallyes.

900 : c'est le nombre de spéciales remportées (ou de "temps scratch").

85 : c'est le nombre de mètres d'un saut record en rallye, lors du Rallye de Turquie, le 19 avril 2010. (voir photo ci-dessous)

Nous verrons désormais Sébastien Loeb s'envoler vers (sans doute) d'autres victoires, cette fois-ci en championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC), toujours sur Citroën (C-Elysée), à partir de 2014, aux côtés du quadruple champion de la discipline Yvan Muller.

Sébastien Loeb (Citroën C4) au Rallye de Turquie WRC 2010