Dans l'actualité récente

Sécurité routière : le 1er radar de passage piéton

Voir le site Automoto

Les radars investissent les passages à niveaux
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-12-10T09:56:46.637Z, mis à jour 2016-12-10T09:57:13.063Z

Le premier radar de passage piéton est actuellement testé dans le sud-est de la France. Comment fonctionne-t-il ?

La Sécurité Routière va bientôt lancer un niuveau type de radar. Installés près d’un passage piéton, ils seront chargés de surveiller et sanctionner les automobiles qui ne respectent pas les règles.

Radar de passage piéton

Afin d’améliorer la sécurité routière de jour en jour, de nouveaux types de radar font leur apparition. Après le radar de stop, c’est au tour du radar de passage piéton de faire son apparition. Nos confrères de chez Autoplus ont débusqué le premier du genre, actuellement testé dans le sud-est de la France et dont le déploiement aura lieu d’abord à Calais en janvier. Son but sera bien évidemment de sanctionner un comportement automobiliste jugé dangereux en cas de non respect d’un passage clouté, ce qui peut mettre à danger la vie d’un ou plusieurs piétons.

Fonctionnement

Plus qu’un simple détecteur de vitesse, le radar de passage piéton est équipé de deux caméras chargées de surveiller et de filmer ce qui se passe et de scanner une plaque d’immatriculation. Lorsqu’un piéton traverse et qu’un véhicule approche, les images sont directement envoyées à un agent de police qui pourra décider d’une sanction ou non en fonction de la situation. Apparemment, le modèle installé dans le sud-est est mobile, signifiant qu’il peut être déplacé à l’envie. Il n’est pas certain que ce sera le cas pour tous mais, d’après la description, l’engin est assez massif et... dissuasif.

135 € et 4 points

Il convient de rappeler qu’un comportement dangereux aux abords d’un passage piéton est passible d’une amende de 135 € et d’un retrait de 4 points sur le permis de conduire. Avec ces nouveaux radars, les automobilistes devront faire encore plus attention.