Sécurité Routière : éthylotests et retour des panneaux de radars ?

Voir le site Automoto

Ethylotest obligatoire voiture moto
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-02-13T17:03:00.000Z, mis à jour 2013-02-13T17:52:58.000Z

Deux nouveautés sont à attendre ces prochaines semaines suite au rapport du Comité national de la Sécurité Routière, rendu publique ce mercredi. Il propose le retour des fameux panneaux de radars, et recommande les éthylotests.

Selon le CNSR, le gouvernement devrait adopter l'éthylotest obligatoire (non sanctionné), ainsi que le retour des panneaux de radars.

Attendu
Le Comité national de la Sécurité Routière (CNSR) a présenté son rapport ce mercredi 13 février, en compagnie de son directeur Arnaud Jung, et du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. Rejoignant l'ambition de ce dernier de voir le nombre de tués sur les routes diminuer de moitié d'ici 2020, soit moins de 2.000 victimes par an, le CNSR a appuyé sur deux points stratégiques.


Éthylotests : Obligatoires, reportés, désormais recommandés
Ils devaient à l'origine être obligatoires dès juillet 2012, reportés au 1er mars 2013 pour cause de problème de fournisseur puis "sine die" dans l'attente du rapport du CNSR. Ce dernier "recommande la détention obligatoire d'un éthylotest", que l'on soit au volant d'un camion, d'une voiture, ou guidon d'une moto ou cyclomoteur. Cependant, en cas de non possession, il n'y aurait pas de sanction appliqué au contrevenant. L'organisme gouvernemental précise que "cette absence de sanction incitera à utiliser l'éthylotest déjà acquis par de nombreux Français".


Panneaux de radars nous revoilà !
Dans le plan de mesure de la sécurité routière, datant de mai 2011, l'une des mesures phares consistait au démontage des panneaux annonciateurs de radars. Ils étaient soit déplacés par des panneaux similaires, très en amont, soit remplacés par les panneau pédagogiques indiquant seulement la vitesse aux véhicules. Surprise, c'est un retour en arrière qu'espère le CNSR : "Les radars pédagogiques positionnés en amont des radars fixes existants seront remplacés au rythme des opérations de maintenance par des panneaux d'annonce".


L'automobile Club Association (ACA) a d'ailleurs salué le retour de cette "transparence d'information", soulignant que les panneaux représentent "une incitation à ralentir" ainsi qu'un "message pédagogique".