Dans l'actualité récente

Sécurité Routière : mortalité en forte hausse au mois de mars 2014

Voir le site Automoto

Sécurité Routière vidéo 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-04-15T13:47:00.000Z, mis à jour 2014-04-15T14:55:45.000Z

Avec 256 décès, la mortalité routière accuse une sévère hausse lors du mois de mars 2014 (+28%) en France, après une grande période de baisse, a indiqué mardi 15 avril l'ONISR.

Forte hausse
En baisse depuis un an, la mortalité routière subit un revers significatif au mois de mars 2014, avec 256 décès enregistrés sur les routes françaises, contre 200 en mars 2013, soit une progression de +28%. Si le bilan des trois premiers mois 2014 est peu encourageant avec 711 décès (+48), sur les 12 derniers mois (avril 2013 à mars 2014), la baisse se maintient toutefois à -6,8% indique l'Organisme National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR).

Par moyens de transport, la hausse de la mortalité est générale, sauf dans la catégorie des cyclomoteurs, et progresse plus fortement chez les motards, ainsi que chez les piétons. C'est également une plus grande gravité des accidents qui est constatée. Le nombre de blessé n'a augmenté que de 14,7% par rapport à mars 2013, alors que les accidents corporels ont grimpé de 16,7%, et les hospitalisés de 27,5%.


Quelles causes
Selon le communiqué, cette hausse « s'explique d'abord par une météo particulièrement clémente qui a favorisé les déplacements alors qu'en mars 2013, épisodes neigeux, froid et tempêtes les avaient limités », la Sécurité Routière précisant que la seconde cause serait « une baisse du prix des carburants qui incite à plus utiliser son véhicule ». La baisse avait elle été la raison des nouveaux dispositifs de radars mobiles selon l'ONISR. Sont-ils désormais moins efficaces ?

Enfin, la Sécurité Routière affirme que ce constat doit « servir d'alerte à tous », rappelant que « chacun doit veiller à sa sécurité et à celle des autres en respectant le code de la route. »