Sécurité Routière : Mortalité en forte hausse en novembre 2014

Voir le site Automoto

La mortalité sur les routes a légèrement augmenté (+1,3%) pour le mois de septembre 2014 par rapport à celui de 2013.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-12-16T09:22:00.000Z, mis à jour 2014-12-16T09:41:40.000Z

Dans un nouveau bilan rendu public ce lundi 15 décembre, l'Organisme national interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) a enregistré une hausse de 10,7 % de la mortalité sur les routes pour le mois de novembre 2014 par rapport à celui de 2013.

Malgré une baisse constante de la mortalité routière ces dernières années, 2014 s'annonçait comme une année noire avec des chiffres en forte hausse pour le mois d'octobre. La tendance s'est confirmée avec le nouveau bilan de l'Organisme national interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) qui a été rendu public ce lundi 15 décembre. Ce dernier a enregistré une augmentation de 10,7% de la mortalité sur routes pour le mois de novembre 2014 par rapport à celui de 2013, soit 279 personnes tuées contre 252 à la même période l'an dernier.

Les piétons très exposés

"En comparaison avec les onze premiers mois de 2013, les indicateurs de l'accidentalité routière enregistrent en 2014 une augmentation de: +5% de personnes tuées, +2,6% de personnes blessées, +3,6% de personnes hospitalisées", a précisé l'ONISR dans son communiqué. Seul "point positif" de ce nouveau bilan : la stagnation du nombre d'accidents corporels (+0,2% par rapport à novembre 2013 avec 4.999 cas).

Sans expliquer cette aggravation constatée des conséquences des accidents, l'ONISR souligne une "hausse forte" de la mortalité des piétons en année glissante et une "augmentation sensible" concernant les cyclistes et cyclomotoristes. Deux données qui tranchent avec la mortalité des automobilistes, "plutôt stable" et celle des motocyclistes "en légère baisse".

Avec 3.103 morts sur les 11 premiers mois de l'année, 2014 sera la première année de hausse de la mortalité routière après 12 ans de baisse ou de stagnation. Cela étant, malgré cette regrettable augmentation, il ne faut pas oublier que 2013 avait connu une chute historique de ce fléau sur nos routes hexagonales (2.092 morts) et que les chiffres des 11 premiers mois de 2014 restent inférieurs à ceux des 11 premiers mois de 2012 (2.248 morts sur les routes) et 2011 (2.319).

Bilan de la Sécurité Routière du mois de novembre 2014.