Dans l'actualité récente

Sécurité Routière : les premiers radars leurres installés en France

Voir le site Automoto

Le 13 heures du 9 octobre 2013 : Le radar le plus rentable de France est en Indre-et-Loire - 1181.587
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-02-09T15:24:37.345Z, mis à jour 2016-02-09T16:19:11.212Z

À partir du 12 février, l’Etat met en service un tout nouveau dispositif de sécurité routière : la « zone de contrôle leurre », une parcelle de route équipée de « faux radar ». C’est une première nationale.

Attention, un faux radars peut en cacher un vrai. 

Plein Phare : voici les nouveaux radars embarqués



Des radars leurres sur les routes

La première zone de contrôle «leurre» en France sera opérationnelle le 12 février aux alentours d’Arras, dans le Pas-de-Calais. Le principe est simple : dix panneaux annoncent les emplacements de contrôle destinés aux radars. Le radar est placé aléatoirement sur un ces dix emplacements, et déplacé « une à trois fois par mois », d’après la préfecture. L'installation des panneaux a commencé lundi 8 février et doit s'achever ce vendredi, mais « le radar autonome a déjà commencé à flasher », a précisé la préfecture. L’objectif est de « rendre aléatoire et permanent le contrôle sans prendre par surprise l’automobiliste ». La route proche d’Arras, la RD 939, a été sélectionnée par l’Etat en raison de son caractère « accidentogène ».

Joyeux anniversaire aux ... Radars automatiques !


100 « faux radars » d’ici 2016

D'ici fin 2016, 100 axes routiers classés dangereux en France seront équipés de « leurres par panneaux » et le dispositif « sera porté à 1.000 itinéraires d'ici à 2020 », selon la préfecture. Pour finir, « en complément du leurre par panneaux, un deuxième dispositif, le leurre par cabine sera expérimenté en 2017 (...). Il s'agit de cabines fixes qui seront parfois vides ou parfois équipées d'un radar effectuant des contrôles », toujours selon la préfecture.

La mise en place des leurres a pour objectif « d'en finir avec le mauvais comportement de certains usagers qui ralentissent à l'approche d'un radar pour mieux ré-accélérer après, sans respecter les limitations de vitesse ».