Dans l'actualité récente

Speedy racheté par le géant du pneu Bridgestone

Voir le site Automoto

Un pneu Bridgestone
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-05-30T16:44:35.374Z, mis à jour 2016-05-30T16:44:36.515Z

Le manufacturier japonais vient de faire l’acquisition de Speedy, entreprise française de services automobiles, une opération estimée à plusieurs dizaines de millions d'euros.

Le fabricant de pneumatiques numéro un mondial,  Bridegstone, a racheté Speedy. Le manufacturier japonais a dépensé moins de 100 millions d’euros pour faire l’acquisition de l’entreprise basée à Nanterre (92), comme l’a précisé Laurent Dartoux à LesEchos.fr


Bridgestone va étendre sa présence… 

Pour écouler ses gommes, la firme nippone va donc pouvoir profiter des 480 magasins Speedy, qui vendent déjà plus d’un million de pneus par an, pour bénéficier d’un total de 800 points de vente en France. Grâce à cette acquisition, Bridgestone espère aussi pouvoir profiter du savoir-faire de Speedy pour étendre son offre, et concurrencer plus sérieusement Michelin, l’un de ses principaux rivaux sur la scène internationale. 

… et répond à ses concurrents 

Cette nouvelle intervient d’ailleurs après les différentes actions des grands manufacturiers mondiaux : Continental a racheté Massa pneus, un autre réseau français d’entretien et réparation automobile, et Michelin a acquis BlackCircles.com, principal site de vente de gommes en ligne au Royaume-Uni. 

 Le président du groupe français Jacques le Foll, en poste depuis 2011, et qui a permis à l’enseigne de se remettre à flots et dégager plus de 4,6 millions d’euros d’excédent brut d’exploitation en 2015, a précisé que l’enseigne conserverait "son indépendance et son identité".