Sport : La Formule E bientôt aux Jeux Olympiques ?

Voir le site Automoto

Formule E - Monaco 2015 - Sebastien Buemi
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-08-04T13:31:24.212Z, mis à jour 2015-08-04T16:19:19.855Z

Selon nos confrères de F1-insider.com, Lars Osterling, membre de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), pousserait pour avoir une discipline de sport automobile aux Jeux Olympiques.

Et si le sport automobile entrait enfin en piste pour les Jeux Olympiques ? L'idée peut paraître saugrenue au premier abord mais n'est pas complètement à ranger au garage. Selon nos confrères, de F1-insider.com, Lars Osterling, membre de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), pousserait fort en ce sens. Et certains pilotes et ex-gloires de la Formule 1 ne seraient pas contre cette idée. 

Un précédent en 1936

Les sports mécaniques et les Jeux Olympiques, l'histoire ne date pas d'hier. Il faut remonter en 1936 pour trouver le premier et unique précédent d'une telle union. Et encore. Le contexte politique de l'époque était extrêmement trouble et tendu et la course automobile n'a fait son apparition olympique que pour une petite épreuve de démonstration, histoire de démonter la force de la nation souhaitée par Hitler. 

Villeneuve : « Je m'engagerais immédiatement aux JO » 

Presque 80 ans plus tard, les choses ont – heureusement – changé et l'idée de représenter son pays lors des Jeux Olympiques et dans une épreuve de sport automobile semble plaire à certains, dont Jacques Villeneuve. « Je m'engagerais immédiatement aux JO. Et je pense que les autres pilotes en feraient de même », a même déclaré le champion du monde 1997, aujourd'hui consultant pour nos confrères de Canal +. Avant de poursuivre auprès de F1-insider.com : « Ce n'est pas quelque chose d'irréaliste. Par exemple, qui aurait pensé il y a 30 ans que le tennis serait aux JO et qu’il attirerait les meilleurs joueurs du monde ? ». A méditer... 

La Formule E plutôt que la F1

Mais alors, quelle discipline aurait l'honneur d'avoir son épreuve à elle lors des Jeux Olympiques ? Certainement la Formule E. D'abord pour des raisons écologiques évidentes mais aussi par un soucis d'équité inhérent à toute discipline olympique. Chaque sportif aurait le même matériel et seuls les meilleurs pilotes feraient la différence. Et quand on connait l'immense talent des Fernando Alonso, Lewis Hamilton, Jenson Button (dont le portrait est à voir en vidéo ci-dessous) ou encore Sebastian Vettel à bord de monoplaces, nul doute qu'une telle épreuve serait géniale pour promouvoir le sport automobile à plus échelle. Mais entre le rêve et la réalité...