Sports mécaniques : la gloire pour Mercedes, Marquez et Citroën, la solidarité pour Bianchi

Voir le site Automoto

L'hommage symbolique de Marussia pour son pilote Jules Bianchi en marge du Grand Prix de Formule 1 de Russie.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-10-13T10:51:00.000Z, mis à jour 2014-10-20T17:21:37.000Z

Du titre décroché par Mercedes à l'issue du Grand Prix de Formule 1 de Russie au sacre de Marc Marquez au guidon de sa Honda lors du Grand Prix MotoGP du Japon, en passant par le vibrant hommage rendu par tous les pilotes et écuries à Jules Bianchi, Automoto vous propose les moments forts de l'actualité qui a marqué les sports mécaniques lors de ce week-end du 12 octobre 2014.

L'hommage émouvant de toute une famille à Jules Bianchi
C'est sans aucun doute l'image forte de ce week-end. Juste avant le départ du Grand Prix de Sotchi, les 21 pilotes de Formule 1 présents à Sotchi pour le premier meeting russe de l'histoire se sont réunis en cercle pour rendre hommage symbolique à Jules Bianchi, toujours placé en soins intensifs à l'hôpital de Yokkaichi après son terrible accident survenu le dimanche 5 octobre 2014 lors du Grand Prix du Japon. Pendant ce temps, les chaînes de télévision ont diffusé un message numérique incrusté sur l'asphalte de la piste russe : "Jules, nous te soutenons tous".

Un moment intense en émotions qui ponctue un week-end où les gestes forts se sont succédés pour marquer la solidarité avec le pilote français, à commencer par son équipe, Marussia, qui a décidé de préparer symboliquement la voiture du Niçois mais de ne courir qu'avec une seule monoplace pour sa course à domicile, celle de Max Chilton. Par la suite, Jean-Eric Vergne a distribué des autocollants à tous les teams, y compris ceux concourant dans les catégories inférieures, avec le message suivant : "Tous avec Jules #17"... Le message est passé et, on l'espère, aidera Jules dans le plus grand combat de sa vie.

We're live on the #F1App for the first #RussianGP but our thoughts aren't far from a hospital room in Japan. pic.twitter.com/r7k2l7pDxC

— The Official F1® App (@f1timingapp) 12 Octobre 2014

Le titre pour Mercedes, une option pour Hamilton
Longtemps au second plan, la compétition a tout de même repris ses droits sur le nouveau tracé de Sotchi et c'est Lewis Hamilton qui a inauguré le palmarès des vainqueurs du Grand Prix de Russie. Au volant de sa Mercedes, le Britannique a été intouchable pendant les 53 tours de l'épreuve, bien aidé par l'erreur de son coéquipier et principal rival Nico Rosberg dès le départ de la course.

Le pilote allemand a bloqué ses roues sur une distance de 50 mètres avant de tirer tout droit au premier virage et rentrer au stand, la faute à des gommes trop endommagées.
Reparti dernier, Rosberg a démontré une nouvelle fois la supériorité de Mercedes sur le reste du plateau en remontant comme un avion pour finir à la 2e place... et ainsi assurer le premier titre de champion du monde de la firme étoile dans l'histoire de la catégorie reine. Au classement pilotes, Hamilton (291) compte désormais 17 points d'avance sur Rosberg (274).

Marquez, le sacre de la jeunesse
Lui aussi a marqué l'histoire en ce dimanche 12 octobre lors du Grand Prix MotoGP du Japon. Et une chose est sûre : on n'a pas fini d'en entendre parler. Après être devenu le plus jeune champion du monde de l'histoire de la discipline reine à 20 ans et 266 jours l'année dernière, Marc Marquez est désormais le plus jeune double champion du monde MotoGP à seulement 21 ans et 237 jours.

Parti quatrième, le pilote espagnol a été irrésistible dans les moments clés au guidon de sa Honda, prenant le meilleur sur Andrea Dovizioso (Ducati) et Valentino Rossi (Yamaha) après un début de course plutôt sage. En revanche, il n'a rien pu faire pour contester la victoire de son compatriote, Jorge Lorenzo, qui signe le troisième succès de Yamaha en autant d'épreuves. Mais qu'importe pour Marquez : ce dimanche 12 octobre, l'essentiel était ailleurs...

2014 World Champion #MM93WorldChamp pic.twitter.com/qzDJ11FyxW

— Marc Márquez (@marcmarquez93) 12 Octobre 2014

Citroën triomphe en WTCC
En signant un quadruplé lors de la première course, Citroën a mis tout le monde d'accord lors de la 10e épreuve du championnat WTCC qui a eu lieu ce dimanche à Shangai. L'équipe française a rendu effectif son sacre tant attendu et va pouvoir laisser ses pilotes en découdre pour la fin du championnat.

A ce petit jeu, José Maria Lopez et Yvan Muller sont encore les seules en lice... Mais l'avantage est clairement du côté de l'Argentin, vainqueur de la première course ce dimanche et 3e de la seconde manche, puisqu'il compte 93 points d'avance sur le Français (384 à 291) à deux épreuves de la fin.

Toyota remet les barres sur les T
A domicile, Toyota a été intouchable. Lors des 6h de Fuji, 5e manche du Championnat du Monde d'Endurance 2014, l'équipe japonaise a signé un doublé tout en maîtrise, la #8 du duo Buemi-Davidso terminant devant la #7 composé du trio Wurz-Sarrazin-Nakajima. Un succès permettant au constructeur nippon de reprendre la main au championnat des constructeurs sur l'éternel rival Audi (183 à 175) à trois manches de la fin.